Embellissement du Grand Jardin

Le site incontournable de Vence s’apprête à une belle métamorphose

L’embellissement et le réaménagement de la Place du Grand Jardin est l’un des projets emblématiques du mandat municipal. D’un simple regard porté sur la place, ses motivations se comprennent puisqu’il s’agit de redonner du cachet au site et de rendre l’esplanade centrale plus agréable et attrayante.

La concertation sur l’aménagement du Grand-Jardin s’est achevée le 16 Mars.
A l’issue de deux mois de consultation des Vençois sur le futur embellissement de la Place, la boite à idée a été démontée. Elle laisse place à «La Carpa», une belle salle en bois qui accueillera le Printemps des Nuits du Sud.
L’analyse de la consultation sera prochainement présentée aux Vençois.
Pour tout renseignement sur ce projet placedugrandjardin ville-vence.fr

Alors que de nombreux Vençois la définissent comme le site incontournable de Vence et que les touristes et visiteurs y passent forcément, bien peu s’attardent sur l’esplanade ensablée, idéalement située mais sans intérêt, impersonnelle, trop froide ou trop chaude selon la saison.

Partant de ces constats, le projet élaboré par la Ville et la Métropole repense la place, la réinvente et la valorise en tant que véritable vitrine de notre cité.

Après un état des lieux exhaustif mettant en exergue les défauts, les atouts et les contraintes d’utilisation de ce lieu qui ne demande qu’à prendre une autre dimension, trois architectes-paysagistes ont fait des propositions d’aménagements.

L’un des projets porté par les Cabinets StoA et Artelia a plus particulièrement retenu l’attention en répondant joliment aux attentes exprimées.

JPEG - 46 kb

La végétalisation redessine la place

Comme souhaité par la Municipalité, le projet propose de :
- mettre l’espace en valeur en estompant l’impression de vide et d’éblouissement du centre de la place.
- résoudre les désagréments liés aux soulèvements de poussière dus au sable.
- habiller l’espace en renforçant son caractère paysager et en développant une image plus végétale, ombragée et accueillante.
- atténuer la frontalité de l’immeuble le Villeneuve et dissimuler les édifices disgracieux.
- redonner la priorité aux piétons sur tout l’espace et estomper la coupure visuelle induite par l’avenue de la Résistance.
- mettre en valeur les commerces et restaurants, en maintenant les usages quotidiens et festifs du site (organisation des manifestations communales, Nuits du Sud, et accueil des marchés hebdomadaires).

Les Vençois consultés sur le projet

Le Forum Citoyen du 3 Février, consacré à la présentation du projet à permis d’échanger et de recueillir l’avis des habitants dans l’idée d’adapter au mieux les futurs aménagements à leurs attentes.

La concertation se poursuit pendant 2 mois au terme desquels le projet sera finalisé et arrêté. Les Vençois qui le souhaitent sont invités à s’exprimer en déposant un courrier dans l’urne mise en place à cet effet à l’accueil de la Mairie ou en adressant un mail : placedugrandjardin ville-vence.fr

LES ÉTAPES DU PROJET

Dès le mois d’avril, à l’issue de la concertation avec la population, les études techniques et les appels d’offres obligatoires pourront être lancés.

Le chantier concernera la partie Sud de la place, c’est-à-dire toute l’esplanade au-dessus du parking du Grand Jardin, ainsi que l’allée des Fleuristes jusqu’à l’avenue de la Résistance. Les terrasses de la partie Nord resteront donc en l’état, bien que le projet ait été conçu en prenant en compte l’intégralité de l’espace.

Envisagée à terme, la démolition de la Villa Bellissime (appartenant à la Ville) pratiquement accolée à la Villa Alexandrine, est même anticipée dans l’idée de dégager la vue sur la façade remarquable du futur lieu d’accueil des touristes et des Vençois, et de pouvoir créer un nouveau débouché sur le parking Marie-Antoinette.

Le démarrage du chantier d’embellissement de la place du Grand Jardin, est programmé au premier semestre 2018, sachant qu’une interruption des travaux pendant l’été et les Nuits du Sud, est d’ores et déjà prévue afin d’impacter le moins possible la saison touristique.
Le financement du projet sera assuré par la Métropole Nice Côte d’Azur et la Ville.

LE GRAND JARDIN S’APPRÊTE À REPOUSSER AU CŒUR DE VENCE

Matériaux nobles et naturels, plantations d’arbres et de plantes méditerranéennes, patrimoine mis en valeur dans la sobriété,
le projet d’embellissement de la place du Grand Jardin revisite élégamment la place principale de Vence pour que chacun aime à s’y promener, s’y asseoir et s’y détendre.

D’un bout à l’autre de la place, les aménagements projetés au Grand Jardin se déclinent avec la simplicité de lignes épurées.

Le sable stabilisé, cause de nombreux désagréments, disparaîtra au profit d’un sol en pierre naturelle, plus pratique et esthétique, faisant écho aux rénovations en cours ou récemment exécutées dans la cité historique.
Seuls deux espaces ensablés destinés aux amateurs de pétanque seront recréés de part et d’autre de l’esplanade.

L’avenue de la Résistance qui traverse la place sera réduite à une seule voie de circulation bordée par des espaces «livraisons et taxis».
L’emprise au sol des axes de circulation automobile sera également restreinte afin de marquer visuellement la priorité donnée aux piétons, tout en maintenant la boucle périphérique ceinturant la place, indispensable aux accès des parkings et immeubles.

D’une manière générale, l’espace sera débarrassé de tous les éléments parasites qui perturbent le regard (fils électriques, bordures etc...) et le mobilier urbain sera coordonné.

Les différences de niveaux entre la place et son pourtour seront réduites facilitant les déplacements à pied, en poussette ou en fauteuil roulant.

Tous les éléments patrimoniaux seront bien sûr conservés et valorisés notamment grâce à l’uniformité et l’harmonie des sols.

LA VIE EN VERT ANNONCÉE POUR 2018

Dans l’intention d’agrémenter et de redonner du charme au Grand Jardin, sa végétalisation sera la dominante du projet d’aménagement à venir.

De nouvelles pergolas fleuries seront installées tout autour de la place afin de l’habiller et d’offrir de nouvelles zones ombragées.

Au centre de l’esplanade, des jardins mobiles ornementaux seront installés.

Véritables espaces de convivialité, ils permettront aux habitants de se retrouver pour discuter, aux promeneurs de s’asseoir pour lire ou se détendre, redonnant ainsi vie et couleur à la place.

Ces nouveaux éléments décoratifs, dont le poids peut parfaitement être supporté par la dalle du parking, seront amovibles et déplacés à l’occasion des manifestations festives ou culturelles organisées sur le site.

Enfin, les édicules inesthétiques abritant les caisses automatiques du parking, seront aussi dissimulés, recouverts de végétaux grimpants.

JPEG - 122.3 kb

Essences méditerranéennes et fleurs odorantes pour que le Grand Jardin porte mieux son nom...

Sur la place, de nouveaux platanes, des arbres de moyenne tige et des plantes aux feuillages et volumes variés, sont annoncés. Le détail des plantations n’est à ce jour pas établi mais les végétaux choisis devront être esthétiques et résistants à la chaleur.

Pour les grimpantes destinées à recouvrir les pergolas et trémies, des jasmins étoilés et chèvrefeuilles qui diffuseront leur délicat parfum, sont pressentis.

Dans les jardinières mobiles, des arbres à agrumes, cistes, lentisques, agapanthes ou pittosporums seraient d’un entretien facile, et pourraient être du plus bel effet sur la place.

Les grands platanes qui donnent son caractère provençal à la place et apportent ombre et fraîcheur en été, seront naturellement conservés. Cette trame arborée sera complétée par la plantation de nouveaux spécimens, au fond de la place devant le «Villeneuve» dans le but d’adoucir l’omniprésence de sa façade aux lignes dures.