Syrinx accueille Les Solistes de l’Orchestre Philharmonique de Nice

Dimanche 19 novembre à 18h - Cathédrale

Syrinx Concerts invietnt les mélomanes à partager un concert exceptionnel donné par les Solistes du Philharmonique de Nice qui interpréteront le « Nonetto » N°2 H.374 de Bohuslav MARTINU (1890 - 1959) & le « Septuor pour Cordes et Vents » en mi bémol majeur, Op.20 de Ludwig Van BEETHOVEN (1770 - 1827).
Places numérotées 15€, non numérotées 10€. Gratuit pour les moins de 16 ans.
Réservations : Office de Tourisme (Villa Alexandrine, place du Grand-Jardin) & Espace Culturel Leclerc, place du Grand-Jardin. Ou vente sur place dès 17h. www.syrinxconcerts.com

Photo, Vera Novakova, super soliste Orchestre Philharmonique de Nice

Le Nonet n°2 H 374 du compositeur tchèque Bohuslav Martinů (1890-1959) a été composé en 1959 peu de temps avant sa mort.
Comme son nom l’indique, cette œuvre regroupe neuf instruments : le violon, l’alto, le violoncelle, la contrebasse, la flûte, le hautbois, la clarinette, le basson et le cor.
Il est composé de trois mouvements qui expriment tour à tour gaîté, nostalgie et une grande vivacité :
- Poco Allegro : Evocation d’une fanfare villageoise sur un rythme de marche.
- Andante : Au crépuscule de sa vie, l’homme (ou l’artiste) malade et fatigué rêve de revoir sa terre natale.
- Allegretto : Dans le finale en forme de rondo, danse joyeuse emmenée par un solo de violon enjoué.
En guise de coda, hymne aux prairies et forêts de Policka, ville natale du compositeur.
C’est le plus connu des deux Nonets composés par Martinů. Sa durée d’exécution est de quinze minutes.

Le Septuor pour cordes et vents en mi bémol majeur Opus 20 de Ludwig van Beethoven (1770-1827) a été publié en 1802 et dédié à l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche.
L’œuvre, écrite pour les mêmes instruments que le Nonet de Martinů à l’exception de la flûte et du hautbois, rencontra dès la première audition un succès considérable et reçut les éloges de la critique.
Cette œuvre s’inscrit dans la continuité de la musique légère à laquelle on pouvait, dans la Vienne de la fin du XVIIIe siècle, donner le nom de divertimento et elle clôture avec esprit et fraîcheur la première période créatrice de Beethoven.
Il est composé de six mouvements et sa durée d’exécution est d’environ 40 minutes :
- Adagio. Allegro con brio.
- Adagio cantabile.
- Tempo di menuetto.
- Tema con variazioni – Andante.
- Scherzo – Allegro molto e vivace.
- Andante con moto alla marcia. Presto.

Les Solistes de l’Orchestre Philharmonique de Nice

Violon : Vera Novakova.

Alto : Magali Prévot.

Violoncelle : Zela Terry.

Contrebasse :Jean-Marie Marillier.

Flûte : Isabelle Demourioux.

Hautbois : François Meyer.

Clarinette : Dominique Demersseman.

Basson : Olivier Féral.

Cor : Bruno Caulier.