Lors de sa cérémonie de vœux à Vence et aux Vençois, le Maire Catherine LE LAN a rappelé toute sa fierté à œuvrer avec énergie pour dynamiser Vence, promouvoir son territoire et servir ses 18 929 habitants.

Vence par sa taille humaine et sa centralité dans le pays vençois, par sa croissance de 1,15% par an, favorise les liens, le partage des espaces publics et des actions collectives pour et avec les Vençois.

Parmi les grands axes de l’intervention et des combats du Maire, citons :

La défense du service public malgré des dotations constamment en baisse (les dotations de l’État ont chuté de près de 54% entre 2013 et 2018 soit une perte de plus de 1,8 millions d’€ et la nouvelle baisse entre 2017 et 2018 a été de 86 495€)

La lutte contre l’injustice, contre l’application identique en France de la loi SRU alors que Vence compte 70% d’espace vert, un dénivelé de 750 mètres et est exposé à de nombreux risques naturels, contre une pénalité doublée en 2018 et élevée à 940 000€ par an.

Un combat pour réduire notre pénalité de 50% et pour récupérer86500€ de dotation de l’Etat en 2018.

Lutte également pour protéger les Vençois et leurs habitations au Col de Vence ou encore pour s’opposer à un projet immobilier à La Sine, excentré à 800 mètres du premier axe de circulation, sans trottoir, ni éclairage et sans possibilité d’organiser un transport collectif.

Lutte pour la maîtrise de l’argent public :

– Pour sauver les Nuits du Sud en réduisant son déficit de 87% en un an, le réduisant de moins 413 000 € à moins 50 000 € (avec un soutien de 130 000€ de la Région et du Département)

– 1,6 Millions gagnés sur le Centre culturel et la Place du Grand-Jardin, grâce aussi au soutien métropolitain de 600 000€.

-Maîtrise des charges du personnel et baisse des dépenses de fonctionnement passant de + 0,17% au seuil négatif de moins 1 % des dépenses : une première dans l’administration Vençoise.

Pour l’attractivité de Vence

Des chiffres : Vence compte 3 925 entreprises,400 commerces, une centaine d’animations annuelle (les seules fêtes de Noël ont accueilli 17 000 personnes), 400 000 touristes accueillis par an dont 43 000 visiteurs à l’Office de Tourisme, 13 000 visiteurs au Musée E. Hugues, 3 500 visiteurs à l’espace muséal Gombrowicz, 48 000 visiteurs à la chapelle Matisse, 11 000 visiteurs pour la statuaire exceptionnelle de la Cathédrale, 3 Festivals : les Nuits du Sud et ses 17 300 visiteurs pour 8 soirées, le Festival Art et Tolérance et le dernier né le Festival international des clowns.

En 2018, l’année des récompenses  et labels : Vence labellisée marque qualité tourisme et reconnue pour le haut niveau des prestations, Les rubans du patrimoine pour la qualité de restauration de la villa Alexandrine, La 3ème  fleur des villes fleuries pour son patrimoine végétal, une 2ème libellule pour son engagement pour la biodiversité dans les aménagements urbains, le parc de La Conque refuge LPO….

La sécurité pour bien-vivre ensemble

Proximité accrue entre les services de gendarmerie, pompiers, police municipale et Vençois  par les voisins vigilants.

35 Nouvelles caméras en 2018, les vieilles caméras analogiques seront remplacées cette année par des numériques. Le contrôle d’accès à la cité historique sera renouvelé.

838 000€ Investis en 2018 par la Métropole pour la sécurité et la sécurisation des voies publiques.

Suite aux deux accidents dont l’un mortel qui a endeuillé Vence en début d’année, une sécurisation de l’avenue Emile Hugues a été entreprise en urgence en 2018 :  930 mètres de trottoirs et 255 mètres de piste cyclable réalisés, sécurisation de deux traversées piétonnes, réduction de la vitesse par l’agrandissement de deux ilots centraux et mise aux normes de deux quais bus. Beaucoup reste encore à faire…

51 Nouvelles places gratuites de stationnement ont été créées en une seule année,

22 places gratuites pour les 2 roues sur 3 parkings et pose de 50 arceaux de stationnement vélo en centre-ville.

Pour une mobilité durable

Pour une Ville plus dynamique et moins polluante, le Plan et plate-forme de mobilité durable  propose de nouveaux services : covoiturage, abonnements résidents, actifs, disque vert, location de voitures entre particuliers et bientôt des vélos en libre circulation.

Une mobilité durable connectée grâce à la ligne express Vence-Carros depuis le 3 septembre et aux projets 2019 : la gare routière repensée, agrandie pour accueillir les bus scolaires en sécurité et un parking relai… Ainsi, demain nous pourrons garer nos voitures au parking relai et prendre un bus pour accéder au tram, à l’aéroport, au train, autres bus, cela toute les 1/2h.

L’accès à l’information

Pour une Ville intelligente connectée, la fibre optique poursuit son déploiement : 57% de couverture réalisé avec un an d’avance, un nouveau site internet modernisé, de requêtes en ligne pour transmettre directement aux services les doléances du quotidien, 33 espaces numériques publics pour permettre à tous d’accéder à l’information digitale et d’être accompagné si besoin à la Mairie, à la Médiathèque, au Centre d’animation de la vie sociale et associative, la télé-alerte pour être informé en temps réel des risques majeurs (gratuit sur simple inscription sur vence.fr).

En 2018, deux journaux spécifiques ont vu le jour : Le journal des familles et Le guide éco-citoyen, 2019 verra la création du Journal de la solidarité vençoise.

3 Panneaux électroniques d’information seront installés à l’automne 2019 (entrée de Ville Nord et Sud et Place du Grand-Jardin)

Coopération pour et avec les Vençois

Renforcer notre capacité à tisser et à relier les Vençois.

2018 a vu la création des Comités de quartiers, 2 fonctionnent déjà, le 3e sera créé en janvier. Des instances citoyennes sans élus pour parler de son quartier améliorer la qualité de la vie quotidienne.

Une concertation qui a prouvé son à l’exemple du quartier Chagall et des 4 ateliers qui ont permis de coopérer et d’adapter le projet aux remarques et propositions des habitants.

Idem pour la création de jardins partagés : place Fernand Moutet, au Parc de la Conque élaboré avec les vençois. Le Parc de la Conque a réuni 533 vençois, des marches exploratoires, un questionnaire, des commissions extra-municipales, un comité de suivi.

C’est exemple de coopération créative réussie.

Place du Grand Jardin, en cours de finition

Après 14 ans d’études et 8 projets, cet aménagement a fait l’objet d’une réunion Forum, d’un questionnaire, d’une exposition de 5 semaines en mairie, de plus de 500 vençois associés, d’un vote à la majorité absolue en Conseil Municipal et d’une présentation dans le journal municipal. Le projet se peaufine. La place publique a été agrandie dans le prolongement de l’allée des fleuristes. Pour plus de confort, des assises en bois seront installées sur les bancs centraux, l’espace junior a été augmenté….

Un temps supplémentaire pour la concertation et des marches exploratoires au Grand-Jardin

Le temps des recours et surtout le temps des fouilles imposées par le Ministère de la culture sur une bande de 2 mètres près de l’allée des fleuristes…. Ces fouilles programmées fin août, début septembre permettront aux Nuits du Sud de se tenir cette année encore sur la place du Grand-Jardin. Ce report des travaux de rénovation permettront des marches exploratoires avec tous ceux souhaitant coopérer à ce beau projet commun d’une place publique pour tous.

La coopération c’est aussi mettre à l’honneur la richesse associative de Vence

Avec ses 250 associations, ses animations, son Forum des associations fréquenté par 6.000 visiteurs, la coopération inter-associations créative s’amplifie en 2018 avec des spectacles : Le sabre et la plume, Art et tolérance, Télédon, Forum seniors et le premier festival international de clown et la formation de 75 associations initiée par le Centre d’animation de la vie sociale et associative.

Pour contribuer à notre bien-être et à notre planète

De nombreuses initiatives locales par 15 associations écologiques et par la Ville comme le crédit environnement à taux 0% pour réparer les fausses sceptiques défectueuses et la sauvegarde des palmiers. L’installation d’une pompe éthanol dans une station service de Vence pour économiser et minimiser la pollution.

La création d’un pigeonnier près de la gendarmerie durant le 1er trimestre.

Mesures santé et anti-gaspi

Aménagement d’espaces publics végétalisés sans pesticide au square Simone Veil, au Parc de la Conque, Place du Grand-Jardin….

Dans la restauration scolaire, réduction des gobelets jetables en plastique et à usage unique  mais aussi lors des festivités….chacun s’y met !

Des temps éducatifs municipaux plus nombreux que les heures de l’Education nationale.

Le «parler bambin» dans les 3 crèches vençoises pour des interactions langagières, augmenter le vocabulaire des enfants et réduire les inégalités scolaires.

Dans les cantines :

Des soupes proposées en 2018 font la satisfaction des enfants et des parents.

33% de bio en 2018, 35% prévus en 2019 avec un repas au prix stable de 3,05€ pour tous.

Avec les 15 associations éducatives de la ville, nous  travaillons aussi pour un repas hebdomadaire sans viande ni poisson en 2019.

Bel avancé au guichet unique : fini les longues queues à Toreille pour les inscriptions. Presque tout peut se faire par internet !

Culture et sport en partage

2019, l’année du nouveau Centre culturel (2e semestre), d’un nouvel exploitant pour le Cinéma (février) et d’un hall d’accueil rénové et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Une Médiathèque toujours plus dynamique et aura en enfin aura un nom (inauguration le 13 mars).! Un nom en lien avec les activités de transmission, d’éducation et de partage

Un nom qui met l’écriture, le texte libre, l’art enfantin, l’usage des média (vidéo et imprimerie) la coopération à l’honneur, un nom reconnu dans le monde jusqu’au Japon et en Chine. Le nom de deux Vençois qui ont choisi de créer à Vence une école, une méthode, une philosophie de l’Education. Elise et Célestin Freinet !

La rénovation de la grande chapelle au Parc de la Conque, achevée fin janvier, était attendue depuis plus de 60 ans !

Côté sport, Vence sportive compte 43 associations et devient la ville incontournable du cyclisme. Après le tour de France, le Paris-Nice en 2018, en 2019, février accueillera le Tour Nice-Matin du Haut Var et une nouvelle épreuve tout-terrain en juin : Le Gravel Trophy Valberg-Vence, 270 km de parcours et 6 700 mètres de dénivelé.
Saluons notre équipe de football passée en division d’honneur régionale et dont le stade, très sollicité, a été réparé en 2018.

Pour les séniors et les plus fragiles

Le CCAS à l’écoute de tous œuvre en relation étroite avec 35 associations sociales.

Un nouveau mini-bus rend encore plus de service aux déplacements des seniors.

La Maison des séniors et son jardin sera terminée fin 2019 pour mieux accueillir nos seniors toujours plus actifs et désireux de partager ensemble des activités.

Le Provence, résidence sociale à caractère spécifiques pour les plus de 50 ans, ouvrira enfin ses portes avenue Marcellin Maurel, après 5 ans de travaux..

Inauguré en 2018, le Centre d’animation de la vie sociale et associative accueille toujours plus de monde 2.610 personnes cette année!

La gratuité du parking pour les plus démunis du quartier Politique de la Ville. Un exemple copié par la ville de Grenoble !

 

Voici un tour d’horizon des principales actions pour servir une vie municipale nécessitant du temps et du goût à écouter pour améliorer la vie des habitants avec investissement,  détermination et vigilance pour réussi de belles actions en 2018 sans dépenses municipales supplémentaires comme pour la création d’un Centre d’animation de la vie sociale et des associations, pour maintenir des repas à 3,05€ dans les cantines en augmentant le bio, en réduisant de moitié les dépenses du futur Centre culturel, en réduisant de 87% le déficit des Nuits du Sud, en abaissant de 75% le coût initial du projet Grand-Jardin….

Ces crédits en moins aujourd’hui permettront d’investir davantage pour l’avenir en témoigne cet ultime projet bon pour notre santé, pour l’écologie et l’économie, un beau projet d’agriculture biologique et éthique au Pra de Julian de 2 hectares aujourd’hui et de 7 hectares en 2022. Sachant qu’un hectare peut nourrir une centaine de familles à l’année.

Ainsi, après ‘’Le jardin dans la ville’’, ‘’Le jardin dans l’assiette’’, c’est le jardin nourricier durable à l’année pour Vence que nous allons bâtir pour offrir du bio en circuit court aux Vençois avec 110 m² d’espace supplémentaire pour mieux accueillir les producteurs locaux dans le projet du Grand-Jardin. Et pour offrir ce bio aux restaurateurs qui sont eux aussi de plus en plus nombreux à les rechercher en circuit court.

Ce beau projet profitera avant tout aux Vençois ! Pour une ville plus durable, plus coopérative, plus éducative et culturelle, plus sportive et plus solidaire.

Pour Vence et les Vençois, belle année fraternelle, heureuse et chaleureuse !

Vive Vence, Vive les Vençois !

Remises de Médailles

Des Vençois méritent notre profonde reconnaissance.
En ces temps troublés dans une France malmenée par des actes d’une violence inédite et alors que nos besoins en renfort et en sécurité s’expriment chaque jour davantage, je souhaite remercier et honorer deux piliers de la Sécurité Vençoise qui au terme d’une coopération fructueuse et efficace nous quittent pour de belles évolutions de carrière. Capitaine Jérôme Zorzut ex-commandant la Caserne de pompiers de Vence, Capitaine Bruno Koeger commandant la brigade de gendarmerie nationale de Vence : Votre professionnalisme reconnu, vos qualités humaines louées par chacun, les valeurs que vous incarnez inspirent notre plus profond respect et toute la reconnaissance des Vençois.

Capitaine Jérôme Zorzut, vous avez quitté la caserne de Vence le 1er Janvier au terme de quatre belles années vençoises pour être promu Adjoint à la Compagnie CANNES, Chef de centre CANNES PASTOUR. Un retour dans la Ville où vous avez décroché un Bac Scientifique avant des études de Chimie à l’université de Nice, puis de l’école de marins-pompiers de Marseille, d’une formation de sapeur pompier professionnel à Cagnes-sur-Mer pour débuter un beau parcours professionnel à Mouans-Sartoux puis à Antibes, Grasse, Cagnes sur Mer jusqu’à devenir Chef du Centre de Secours de Vence en 2014. Je vous félicite pour cette belle évolution de carrière et sais combien la Ville de Cannes a gagné un homme très expérimenté en sécurité publique. Merci pour votre implication personnelle, pour votre travail énergique et efficace à nos côtés et pour votre coté humain et relationnel unanimement reconnu.

Autre personnalité appréciée des Vençois qui contribue fortement à la tranquillité publique, Capitaine Bruno Koeger.

Après un passage en école de Gendarmerie à Chaumont, vous êtes affecté à la brigade de Tassin la demi-lune, en banlieue lyonnaise. Vous rejoignez le Peloton de Surveillance et d’Intervention de Beausoleil et la Compagnie de Menton avant d’être affecté à la brigade de Cagnes-sur-Mer, à Villeneuve-Loubet et de réussir le concours d’officier. Promu au grade de lieutenant, vous prenez le commandement de la brigade de Graveson (dans le 13) avant d’être affecté à VENCE en 2016 où vous accédez au grade de capitaine avec un départ programmé… le 1er  août prochain.
Pour des faits d’armes remarquables, vous avez été cité à l’ordre de la brigade par le Ministre de la défense pour être intervenu à Cap d’Ail en 2006 au domicile d’un forcené récidiviste armé d’un sabre, et pour avoir protégé votre chef de patrouille menacé.

Capitaine Jérôme Zorzut et Capitaine Bruno Koeger, aves vos départs, Vence perd deux experts de grande valeur qui ont su tisser une confiance, une complicité et une proximité, tant avec vos équipes qu’avec nos habitants, avec nos services, avec notre police municipale et son directeur Marc Moncho, afin d’œuvrer collectivement et dans les meilleures conditions pour la sécurité et le bien-vivre de tous les Vençois.

J’appelle une Vençoise très bénévole, très investie dans la vie locale, associative, festive et traditionnelle, reconnue et appréciée de tous : Marie-Ève Clérico-Orengo. Marie-Ève nait en Pays Vençois et grandit entre Tourrettes-sur-Loup et Vence. Elle mènera de front ses études et sa passion musicale, dans la classe de piano de Mireille Vial, dans la chorale de Valérie Teboul, dans l’orchestre de Gilbert Ménardy. En 1988, alors qu’elle n’a que 8 ans, elle s’investit déjà dans la vaste restauration de la Cathédrale, un grand élan populaire bénévole insufflé par Horace Di Maggio. Depuis l’âge de 11 ans, Marie-Ève décore chaque année, les chars de Pâques. A 12 ans, elle s’attaque à la restauration de la Chapelle Sainte-Anne de l’Ara initiée par le LIONS Club de Vence. Là encore un grand élan bénévole clôturé par son premier concert avec Mireille Vial pour célébrer la fin de quatre mois de travaux. A 16 ans, Marie-Ève est couronnée Reine de Vence. Son attrait pour la musique la rapproche de La Brissaudo… et plus particulièrement de Barthélémy Clérico qui deviendra son époux et le père de ses deux filles : Marie-Florentine et Marie-Valentine.
Son implication associative n’a jamais cessé. Marie-Ève participe à la fondation du Show INDRA avec Sandrine et Emilie Raupujare, pour aider l’association Handica Services 06, puis de nombreuses autres associations locales.
Elle participe aux spectacles caritatifs des Texas Girls, s’investit dans les écoles et n’a pas hésité à se lancer dans l’aventure de Vence Télédons au profit de l’AFM. Elle a rejoint la fédération des commerçants ‘’Les Vitrines de Vence’’ et continue avec ardeur à conjuguer musique, chant, bénévolat pour promouvoir Vence, sa ville, avec tout son cœur et sa passion.

Des Vençois méritent également tous nos applaudissements

Je souhaite souligner l’action particulièrement utile à la cause publique menée par le Conseil Municipal des Jeunes. Merci les jeunes de Vence de servir si utilement l’intérêt général et d’œuvrer au fructueux dialogue entre les générations et entre les Vençois. Le 4e Forum des métiers a illustré l’approche intelligente et constructive des collégiens et lycéens, leur grande maturité et leur forte détermination pour agir avec pertinence, utilité et réalisme.

Enfin, je souhaite souligner l’importance des passeurs d’expérience et d’histoire qui accomplissent toute l’année un fabuleux travail sur la mémoire et la citoyenneté. Les Associations patriotiques de Vence s’investissent avec passion pour mobiliser les écoliers Vençois et leurs enseignants sur les tragédies du passé. Le Centenaire de l’Armistice du premier conflit mondial a réuni avec une belle émotion toutes les générations, unies contre le mépris et la haine, engagées pour la paix et la fraternité.

Merci à tous ces Vençois si mobilisés pour notre bien-vivre et si investis pour leur Ville.

La Cérémonie ouverte par un accueil musical de La Brissaudo et Lo Cepon a été clôturée par La Marseillaise.

Aux côtés de Catherine Le lan Maire de Vence, on notait la présence de Loïc DOMBREVAL Député de la 2ème Circonscription des Alpes-Maritimes, Conseiller Métropolitain, Conseiller municipal et ancien Maire de Vence, Charles-Ange GINESY, Président du Département des Alpes-Maritimes,  Charles SCIBETTA, Maire de Carros et Conseiller départemental, Joseph SEGURA, Maire de St Laurent du Var et Conseiller Départemental, Jean-Michel SEMPERE Maire de Saint Jeannet, Bruno BETTATI Maire de la Gaude, Pascale GUIT Maire de Gattières….

 

 

À lire aussi :
  • SYRINX présente LA COMPAGNIE LYRIQUE MADAME CROCHE

    Dimanche 8 décembre 2019 à 18h30 – Cathédrale de Vence CONCERT DE NOËL pensé pour faire sourire et rêver, sous la Direction artistique d’Aude Fabre, Chef de chœur Stephan Nicolay. L’enthousiasmante compagnie Madame Croche a concocté un Menu de Noël composé de choix musicaux inédits et originaux. Au rendez-vous : les surprises et la bonne […]

  • 13ème Concours TALENTS NUITS DU SUD  

    Dans le cadre du 23ème Festival Nuits du Sud VENCE L’Appel à candidature est ouvert ! Jusqu’au 30 JANVIER 2020 Solidement implanté dans le paysage musical de la Région Sud, ce Concours né en 2008 est l’expression de l’attention et du soutien du Festival aux artistes en devenir. Un jury composé d’acteurs culturels sélectionnera les groupes […]

  • Deux lieux pour l’exposition « Du scorpion à Futuropolis »

    Du 6 Décembre au 6 Février. Vernissage samedi 7 décembre de 15h à 17h Nos 30 glorieuses de cinéma & bibliophilie égoïste A Vence, la bibliophilie et la cinéphilie seront qualifiées d’égoïstes, à la mode ou démodées, telle la redécouverte d’un praxinoscope personnel où défilent Charlot, Jean Vigo, Alexandre Trauner, Emile Raynaud, Raymond Queneau, Georges Sadoul, Raymond Borde, […]

Start typing and press Enter to search