Pour les citadins, les pigeons sont les fléaux des Villes, dégradant sols et toitures, nichant dans les moindres recoins des terrasses, bâtiments et édifices patrimoniaux et transmettant des maladies. Chacun a pu en faire les frais d’autant que la reproduction est rapide avec 7 nichées par an et 2 pigeonneaux par couvée.

Pour enrayer cette prolifération, la Ville a déployé les grands moyens :

-Un arrêté du Maire interdisant de nourrir les pigeons en tous lieux publics, voire privés lorsque cette pratique occasionne une gêne pour le voisinage ou attire les rongeurs
-L’ouverture d’un pigeonnier dit contraceptif, offrant le gîte et le couvert pour une réponse respectueuse et une bonne cohabitation urbaine entre l’homme et l’animal.

Des techniques douces et précises

Loin des méthodes expéditives et radicales, la Ville à confié cette gestion à Bruno Galiana, colombophile passionné qui élève, soigne et entraîne des pigeons voyageurs depuis 44 ans. Avec un ébéniste local, Bruno Galiana a dessiné le pigeonnier Vençois.Un modèle exclusif made in Vence, très différent des pigeonniers habituels.

Cet habitat respecte le bien-être animal et comporte 12 entrées et sorties, offrant non seulement une très bonne luminosité intérieure mais aussi une parfaite ventilation. A l’intérieur, une centaine de cases permet la reproduction de 200 oiseaux, abreuvés et nourris très régulièrement avec des produits de première qualité.

Sans roduit chimique et sans éliminer les oiseaux

L’observation et l’expérience font de ce pigeonnier, un habitat géré destiné à réduire la population de pigeons bisets en substituant de façon très calculée, les œufs par des similis en plastique pour une limitation douce des naissances.      Avant d’assurer la migration et de fixer les 3.000 pigeons vençois dans le pigeonnier, l’état sanitaire des oiseaux est contrôlé et des soins réguliers leur sont prodigués pour stopper la prolifération.

C’est pourquoi il est impératif de stopper tout nourrissage « sauvage’’.

De la complicité des habitants et de l’attitude responsable de chacun, dépend le succès de ce procédé d’avant-garde respectueux de l’animal. Un objectif d’autant plus difficile que le pigeonnier est excentré du centre-ville et des lieux de résidence habituels des pigeons.

Une coproduction en association avec ’’Au Service des Animaux 06’’.

 

 

À lire aussi :
  • MARIE-JOSEPHE JUDE, la virtuose du piano en récital exceptionnel

    Dimanche 12 janvier 2020 à 18h30 – Cathédrale de Vence MARIE-JOSEPHE JUDE l’invitée de Syrinx Concerts Née d’un père français et d’une mère sino-vietnamienne, c’est au Conservatoire de Nice que Marie-Josèphe JUDE commence ses études musicales. Artiste précoce, elle entre dès l’âge de 13 ans au CNSMD de Lyon en harpe et au CNSMD de […]

  • Grève Fonction Publique & Éducation Nationale le 10 Décembre

    Ce mouvement va perturber le fonctionnement des écoles et des structures périscolaires : accueils du matin et du soir, restauration scolaire, encadrement du ramassage scolaire. Plus d’information via le Portail Familles http://portailfamille.vence.fr ou en contactant la Direction de l’Éducation. ÉCOLE DES BAOUS Pas d’accueil du matin. La restauration scolaire et l’accueil du soir fonctionneront normalement […]

  • Science pour tous

    Conférences à 18h30, tous publics & gratuites. Salle de l’Europe- Villa Alexandrine Place du Grand-Jardin. Vence accueille les conférences scientifiques de l’association « Science pour tous 06 » présentées par des chercheurs et enseignants-chercheurs du CNRS ou de l’Université de Nice, sur des sujets environnementaux et d’actualité. Ces rencontres permettent au public d’enrichir ses connaissances scientifiques en […]

Start typing and press Enter to search