Une figure du monde patriotique et des Anciens combattants s’est éteinte à 96 ans dans la nuit du 4 octobre 2019. Né en 1923, il s’est installé à Vence en 1950.

René Ruchon a participé à la campagne de France en 1944, à la campagne d’Alsace, à la campagne d’Allemagne puis a combattu en Indochine où, grièvement blessé, il a perdu un pied. C’est à l’hôpital militaire de Briançon où il est soigné qu’il rencontre Yvette, militaire comme lui, secrétaire d’État-major, qu’il épouse en 1950. C’est en voyage de Noce, qu’ils découvrent Vence et décident de s’y installer. Commence alors un riche parcours : commerçant rue du Marché,
entraîneur de basket, Conseiller et adjoint à la sécurité et à la
circulation sous les Municipalités de Jean Maret et Bernard Demichelis.
Responsable de la Police Municipale et des Pompiers, il s’était activement
impliqué lors du «feu de Tourrettes» il y a une cinquantaine d’années entre
Tourrettes et Bar/Loup. Durant deux jours, il avait soutenu les pompiers sur
le terrain, en leur amenant vivres et boissons.

Il fut très attentif et très proche du personnel municipal qui l’appréciait
unanimement.
René Ruchon a contribué à la création du Gymnase Dandréis et de la salle J.
Falcoz.

Tous ceux qui ont participé aux commémorations du 11 novembre ont pu apprécier sa fidèle présence, encore cette année aux Cérémonies de la Libération de Vence, du haut de ses 96 printemps et malgré ses problèmes de santé.

René Ruchon a toujours porté avec fierté sa croix de guerre 1939-1945, sa médaille militaire, sa médaille coloniale de combattant volontaire et la légion d’honneur… illustrant sont passé d’ancien combattant, meurtri par la guerre dans sa chair et sa mémoire.

Encore récemment, ce sacré Monsieur s’étonnait toujours d’avoir obtenu le
poste d’entraineur à l’issue d’un stage organisé à Vence par l’entraineur de
l’équipe de France de basket de l’époque qui lui avait donné sa chance
malgré son handicap. Il avait alors emmené l’équipe féminine des Cadettes en
demi-finale du championnat de France à Marseille où finalement elles
devaient s’incliner aux lancers francs.

Jamais plaintif malgré sa solitude depuis le décès de son épouse Yvette il y
a six ans, René Ruchon demeure dans les mémoires de tous ceux qui l’ont
connu, pour son engagement, son indéfectible gentillesse, son courage et sa
grande implication dans la vie locale et dans le monde patriotique Vençois.

 

À lire aussi :
  • Micro-folie de Vence

    Le Musée numérique vous offre un voyage virtuel gratuit vers au départ de Vence vers les riches collections nationales, du Louvre au musée d’Orsay… Changement de créneaux horaires  Entrée libre : mardi – mercredi – vendredi de 10h à 12h30 &  samedi 10h à 12h30 – 14h à 17h30. Sur réservation uniquement pour les médiations […]

  • Contrôles : vitesse & bruit à l’amende

    Les opérations coups de poing menées par la Gendarmerie nationale et la Police municipale ont débuté mercredi 28 juillet 2021 pour lutter contre les incivilités qui empoisonnent le quotidien. Ces premiers contrôles ont été effectués en présence de l’Adjoint au Maire délégué à la sécurité et de l’Adjointe au Maire à la communication, entre 16h30 […]

  • Sortie de crise

    Les aides pour les entreprises en situation de fragilité L’objectif est de d’accompagner les entreprises en situation de fragilité pendant cette sortie de crise afin d’éviter des faillites. Accompagner, détecter, orienter, soutenir. Ce sont, en substance, les 4 étapes du plan d’action pour aider les entreprises en difficultés à sortir de la crise. Un accompagnement […]

Start typing and press Enter to search