POUR AIDER LES PARENTS ET RESPECTER LES CONSIGNES SANITAIRES EN PROTÉGEANT ENFANTS ET ADULTES.

RENTRÉE DES ENFANTS DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES LE 14 MAI, à la demande des directeurs d’écoles, soutenus par Mme le Maire auprès de l’inspection d’académie, afin d’améliorer la sécurité que vous attendez légitimement pour les enfants et leur personnel encadrant.

 Le 2 mai 2020, le département des Alpes-Maritimes a été classé en vert au regard de la circulation du COVID-19 et des capacités hospitalières qui devront être définitivement confirmés par les autorités de santé. Afin d’accompagner cette évolution favorable en cumulant les précautions pour faire barrage à l’épidémie, des mesures barrières seront mises en œuvre dans les écoles qui accueilleront :

En temps scolaire Education nationale : 15 enfants par classe (sur le principe de volontariat et de liberté de choix des parents).

Rentrées échelonnées entre 8h20 et 8h40, horaires précisés aux parents par l’Education Nationale.

En temps périscolaire organisés par la Ville : 10 enfants par école dans le cadre d’un accueil réservé exclusivement aux enfants des personnels prioritaires à la gestion de la crise

Accompagnement de la Ville pour le retour à l’école le 14 Mai  

Rappelons que le temps scolaire des écoles élémentaires et maternelles est géré par l’Education Nationale tandis que la Mairie a en responsabilité : les temps périscolaires, accueils du matin et du soir, cantines, pause méridienne, accompagnement dans les transports scolaires ainsi que la gestion des crèches.

S’agissant des collèges, lycées, universités, leurs compétences relèvent du Département, de la Région et de l’Etat.

Ce que le Maire peut faire dans une telle précipitation :

Le plan de dé-confinement relève d’un sprint : le Maire a rencontré et consulté  dans l’urgence : l’Inspectrice de l’Éducation nationale du premier degré, les représentants des parents d’élèves, les directeurs d’écoles, le Comité d’hygiène et de sécurité du personnel de la ville, les 49 maires de la Métropole et ce 5 mai après-midi les élus de Vence pour les concerter sur ce plan. Tout ceci dans le respect du protocole sanitaire de l’Etat sur le dé-confinement dans les écoles reçu le 4 mai !

Ce que le Maire promet :

1- La sécurité des personnes et en particulier des enfants.

2- Un Contrat de confiance avec les parents assurant l’accueil des enfants en toute sécurité.
3- Les Droits des enfants respectés au sein des accueils de loisir collectifs municipaux.

Le personnel sera équipé de protection et de masques : port du masque obligatoire dans l’enceinte de l’école.

Pour les enfants comme pour le personnel : respect des gestes barrière, des mesures sanitaires et de distanciation physique.

UN ACCUEIL PERISCOLAIRE RESTREINT

Accueil exclusivement réservé aux enfants des personnels prioritaires à la gestion de la crise, ceci pour assurer la sécurité de tous.

 Accueil de 10 enfants pas école sur le temps de la pause méridienne et le soir

La restauration ne sera pas assurée. Les enfants devront apporter leur pique-nique fermé, protégé et mis sous glacière. Ce repas sera élaboré sous la seule responsabilité des parents qui veilleront à respecter les règles d’hygiène, sanitaires et de PAI.

Pour le péri scolaire des personnels prioritaires – Inscription auprès du Guichet unique guichetunique@ville-vence.fr

 Pour les autres élèves accueillis en temps scolaire par l’éducation nationale : ni la cantine, ni  l’accueil sur la pause méridienne ne seront assurés. Les enfants devront rentrer chez eux.

MISE A DISPOSITION DU PERSONNEL MAIRIE

– La Ville met à la disposition de l’Education Nationale, des moyens humains et matériels pour assurer l’accueil des enfants dans le respect des préconisations sanitaires :
des  ATSEM, des agents d’entretien pour le nettoyage des locaux 2 fois par jour, du savon désinfectant, des essuies main, du gel hydro alcoolique dans toutes les écoles.

– Des animateurs pour les temps périscolaires pour les enfants des personnels prioritaires

-Du personnel municipal pour l’organisation des entrées et sorties d’école : horaires échelonnés, marquages au sol …. pour le respect des distanciations physiques.

ACCUEIL A LA CRECHE VEGA à l’étude

Compte tenu des exigences sanitaires et de l’espace disponible dans l’établissement, seuls pourraient être accueillis 10 enfants dans le respect des distanciations physiques imposées.

-Un espace minimal de 4 m² devra être assuré pour chaque enfant

-Un entretien minutieux et une désinfection devront être assurés plusieurs fois par jour

-Des dispositions pour assurer les prises de repas et goûters.

L’après 11 Mai : Le maire ne peut pas tout !

Par Catherine Le Lan, Maire de Vence

« Maires, nous nous sommes substitués à l’État depuis le début de cette crise sanitaire pour accompagner les personnes âgées et fragiles, acheminer des masques, gel hydro-alcoolique,  charlottes, sur-blouses pour nos professionnels de santé et nos concitoyens …
La sécurité est une priorité et nous avons agi comme il se doit quand la vie humaine est en jeu.  (…) Les temps éducatifs municipaux n’ont rien à voir avec ceux de la classe. Aucun bureau, aucun enfant assis face à un travail à accomplir, aucune action purement individuelle, aucun adulte formé à interdire le mouvement et le contact. Le temps municipal éducatif, c’est l’école des loisirs, du collectif et du partage, pas celle de l’isolement physique des heures durant sans jouet, sans jeu et sans contact. (…)
Maire, je peux faire assurer le coût du repas pour les familles les plus démunies.
Je peux assurer un panier repas pour les enfants à partir du 25 mai (avant cette date, les fournisseurs ne sont pas dans la capacité de fournir les denrées).
Maire, je peux poursuivre la présence du personnel municipal à l’école maternelle, la présence des personnels dans les temps de transport scolaire, l’accompagnement éducatif et scolaire mené avec la politique de la ville. Ila même été amplifié depuis le début du confinement. Nous pouvons également poursuivre la mise à disposition des outils numériques pour éviter la fracture éducative numérique. (…)  Éthiquement, je ne laisserai jamais des enfants sans être certaine que leur sécurité soit assurée. Je ne laisserai pas non plus des enfants assis de 7h30 à 18h30 seulement autorisés à se déplacer pour se rendre aux toilettes et faire le tour de la cour, isolés et  espacés à plus d’un mètre. (…)

Je mettrai tout ce qui est possible pour aider la reprise des cours dans les écoles et dans les conditions de sécurité sanitaire liées dans le cadre de nos compétences : nettoyage, fournitures, surveillance des entrées-sorties, personnel municipal dans les écoles maternelles, dans les transports scolaires, paniers repas, soutien financier aux plus démunis, accompagnement éducatif et scolaire et outils numériques.

Dans ce contexte difficile où les enseignants se sont adaptés avec réactivité et efficacité pour poursuivre leur travail et assurer le suivi à distance quotidien de leurs élèves, je tiens à les en remercier chaleureusement et à leur redire combien je serai toujours à leurs côtés pour les épauler dans leurs missions éducatives et dans tout ce qui participera au bien-être des jeunes Vençois. »

Clarifications supplémentaires et cadre juridique protecteur pour les maires demandés par l’Association des Maires de France

Face aux questions sans réponses précises sur les modalités de sortie du confinement dans les écoles et dans les transports, le Maire de Vence s’associe aux demandes de l’Association des Maires de France à l’Etat pour que celui-ci :

-Valide formellement les conditions d’accueil et les mesures sanitaires de chaque école, afin que les maires n’en portent pas seuls la responsabilité.

-Précise les modalités de contrôle du port du masque dans les transports et rende plus lisible le rôle respectif des opérateurs de transport et des forces de police et de gendarmerie pour éviter tout risque aux usagers et aux personnels.

-Encadre le prix des masques grand public dans un souci d’égal accès, par un prix unique sur toute la période où ils seront nécessaires.

-Mette en avant la coopération maire-préfet nécessaire sans faire peser sur les maires une responsabilité dépassant leurs compétences et ne correspondant pas à la part réelle qu’ils ont pris aux décisions. La question de la responsabilité des maires doit faire l’objet d’un traitement législatif spécifique adapté aux circonstances exceptionnelles.

-Prévoit une compensation intégrale de l’ensemble des dépenses supplémentaires liées au Covid19

-Associe pleinement les collectivités au Plan de relance.

À lire aussi :
  • Le SIVOM recrute

    Agent d’entretien des massifs forestiers .RDVemploipublic.fr Employeur Syndicat intercommunal à vocation multiple du pays de vence Syndicat de communes à vocation multiple, VENCE, Alpes-Maritimes (06) Service Brigade Verte du SIVOM Grade(s) Adjoint technique Famille de métiers Espaces verts et paysage Missions Effectuer l’entretien des espaces forestiers et naturels des communes adhérentes au SIVOM du Pays […]

  • La Mairie recrute

    RESPONSABLE POLE SANTE INFIRMIER COORDINATEUR SSIAD (H/F) Référence RDVemploipublic.fr: OF06-2021-01-203308 mise en ligne le 20/01/2021 Employeur Centre communal d’action sociale de Vence Centre communal d’action sociale (CCAS), VENCE, Alpes-Maritimes (06) Service SSIAD Grade(s) Infirmier en soins généraux de classe normale Infirmier en soins généraux de classe supérieure Famille de métiers Santé Missions – Assurer la […]

  • Grand Jardin-rue Funel : Le réseau d’assainissement mis aux normes

    Des travaux d’assainissement ont récemment été engagés sur la place du Grand-Jardin par la Métropole Nice Côte d’Azur. Ils concernent la rénovation du réseau d’eaux usées afin de rétablir le bon écoulement des effluents et permettront par ailleurs de remplacer une partie des canalisations d’eau de la Foux qui alimentent les fontaines de la place. […]

Start typing and press Enter to search