L’OCCASION DE RENCONTRER LES JEUNES CRÉATEURS ET LES ARTISTES CONFIRMÉS AU GRAND-JARDIN & PLACE CLEMENCEAU

Les amateurs d’art, curieux ou collectionneurs ont rendez-vous à Vence, le dernier week-end de mai, pour rencontrer les potiers des Régions Provence Sud Côte d’Azur, d’Occitanie, de Bourgogne, Rhône-Alpes… Tous professionnels et travailleurs indépendants, partageant la passion de leur métier et leurs nouvelles créations, fruits de leur imagination et de leur savoir-faire.
Des oeuvres originales et insolites, des pièces uniques autour de l’art de la table, la décoration, la poterie de jardin …en grès, terre vernissée, porcelaine, raku, faïence… Entrée libre.

LE GRÈS
LA TERRE VERNISSÉE
LA PORCELAINE
LA FAÏENCE
LE RAKU
LE BIJOU
LA SCULPTURE

Animations gratuites
Atelier d’initiation au travail de la terre pour les tout-petits.

NOUVEAUTÉ 2018, LA JEUNE CRÉATION À VENCE

5 Jeunes talents de la Résidence Antiboise de Jeunes Artistes Céramistes (RAJAC) : Lise Calvet, Anaïs Trivier, Fanny de Maleprade, Mathilde Péchoux et Julia Gilles.

Le public a pu partager l’art de la terre avec la nouvelle génération de céramistes et plasticiens de la région.
En présence des établissements d’enseignement : Lycée Léonard de Vinci (Antibes), Ecole de céramique Terra Rossa (Salernes), Association Arrimage, non-voyants (Nice).

LES MARCHÉS POTIERS

• OEuvrent à la diffusion de la céramique de qualité en Région P.A.C.A.
• Développent une optique pédagogique et culturelle du travail de la terre cuite.
• Défendent le professionnalisme des potiers et la diversité des oeuvres exposées.
• Multiplient les échanges entre professionnels de la région, avec d’autres régions et à l’étranger.
Ainsi,
– certains se sont rendus en Roumanie en 1994, 95 et 98.
– dix ont accompli un voyage d’études au Japon en janvier 1995.
– cinq ont participé au Festival de Céramique à Kasama en mai 1998.
– une intervention a été réalisée à Caracas au Venezuela en Juillet 1995.
– deux groupes de céramistes japonais réputés ont été accueillis à Vallauris et Valbonne lors d’un voyage d’étude en France, en septembre et octobre 1996.
– six céramistes roumains ont travaillé sur le thème du raku à Montdauphin dans les Hautes-Alpes, en août 1997… Le résultat de ce travail a été présenté à Valbonne lors de l’exposition « Les Feux du Raku ».
-une importante collection de céramique du Sud Marocain a été acquise et présentée au public à Valbonne en 1999. Un groupe de céramistes marocains est accueilli dans divers ateliers pour un échange de connaissances.
– à l’occasion de l’année de l’Algérie, un groupe de céramistes algériens a été accueilli à Valbonne en septembre 2003…

POUR MIEUX CONNAÎTRE ET APPRÉCIER LE TRAVAIL DES POTIERS…

ARGILE
Roche meuble issue de la décomposition de roches primitives. Broyée et combinée à l’eau, elle devient plastique et façonnable.

CERAMIQUE
Terme général qui englobe tout produit à base d’argile, cuit et durci à des températures variant de 600 à 1350°C, tel que faïence, grès, porcelaine, tuiles, briques, etc.

OXYDES
Les principaux oxydes métalliques utilisés en céramique pour leurs propriétés colorants sont le fer, le cuivre, le cobalt, le manganèse, le nickel, le chrome.

ENGOBE
Se dit d’une argile liquide colorée ou non par l’ajout d’oxydes métalliques et destinée à recouvrir ou décorer tout ou partie dune forme le plus souvent à l’état cru.

FAIENCE
Nom général de pâtes dont le tesson – blanc ou rouge – reste poreux après cuisson de l’émail – translucide ou opaque. La faïence est souvent décorée. Exemple : les faïences de Moustiers, Quimper ou de Rouen. Elle appartient à la catégorie des basses températures (aux alentours de 1000°C).

TERRE VERNISSEE
D’argile rouge, souvent recouverte d’engobe, unie ou décorée, émaillée avec un « vernis » plombifère translucide et de tradition très ancienne. On retrouve cette technique dans tout le Bassin Méditerranéen notamment (Aubagne, Vallauris) et dans la culture islamique.

RAKU
Au XVIème siècle, Chojiro RAKU créa au Japon une poterie brute liée à la cérémonie du thé. Cuite à basse température (750 à 980°C), émaillée ou non, cette poterie est retirée incandescente du four pour être plongée et enfumée dans la paille ou la sciure. En réduction d’oxygène, le noir de fumée se fixe indélébilement et les émaux chargés d’oxydes (cuivres, argent) produisent des lustres métallisés.

GRES
Terre cuite aux alentours de 1200 à 1350°C et classés – comme la porcelaine – dans la catégorie des hautes températures et des pâtes vitrifiées. Qu’il s’agisse d’un vernis obtenu par l’adjonction de sel à la cuisson ou de savants émaux, les matières propres au grès évoquent parfois la pierre précieuse et la richesse des minéraux (grès du Japon, grès d’Alsace, de la Borne et de la Puisaye…).

PORCELAINE
Nom donné aux pâtes vitrifiées cuisant au-dessus de 1250°C dont la partie argileuse est essentiellement composée de kaolin. Ce dernier confère au tesson blancheur et translucidité (porcelaine de Chine, Limoges, Sèvres).

Rens. Office de Tourisme, Ville Alexandrine Place du Grand-Jardin. TEL. 04.93.58.06.38

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search