20e Festival de la photographie méditerranéenne
A Vence jusqu’au 13 octobre.

20 ans de festival et de photographie…20 ans de découvertes, de créations et de partage des regards. Cette année encore les créateurs d’images nous offrent leur engagement artistique et humain. Ce Festival, ouvert gratuitement à tous les publics, propose des rencontres entre les faiseurs et les spectateurs des photographies. En deux décennies, près de 500 photographes ont ainsi été exposés, avec des moyens parfois modestes, mais avec un enthousiasme toujours renouvelé.
Cette année encore, le parcours d’expositions se poursuit de Nice à Vence avec des moments de rencontre et d’échange avec les photographes.

A voir à VENCE

THÉRÈSE VERRAT & VINCENT TOUSSAINT

FORMA

CHAPELLE DES PÉNITENTS BLANCS
Place Frédéric Mistral.
Jusqu’au 13.10, mercredi, samedi & dimanche 14h – 18h

«Nous sommes les enfants de notre ‘paysage’» Lawrence Durrell in Le quatuor d’Alexandrie.

L’ensemble des photographies présentées dans l’exposition Forma est le fruit de la première collaboration entre Thérèse Verrat et Vincent Toussaint. Ici l’invention d’une langue est à son comble, comme les sous-titres d’un mouvement à deux têtes et à deux regards. Dans ce premier projet présenté au public, il s’agit d’une expérience inaugurale où toutes les préoccupations de l’un et de l’autre, de l’un avec l’autre se mettent à prendre corps et à s’animer.

Ensemble, ils dessinent des contours, tel un puzzle, pour tisser une géographie de l’ordinaire ; un répertoire de formes et de couleurs ; ils jouent de l’artefact, et tentent d’interroger le réel… Agrandissement des objets, nature cadrée, extrapolations chromatiques.

L’ambiguïté est là et impose au spectateur d’y regarder de plus près pour endosser sa propre interprétation de l’oeuvre.
Leur installation à la Chapelle des Pénitents Blancs, dans le cadre de l’édition 2018 du Festival, est l’exemple le plus explicite de cette capacité de la photographie à interroger notre conception de l’image-document.

Thérèse Verrat

Née en 1984 à Nice, elle s’initie à la photographie et aux arts plastiques à l’école préparatoire de Nice. Elle intègre l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille avant de poursuivre ses études en Histoire de l’Art à la Sorbonne (Paris I).

Vincent Toussaint

Né en 1988 à Gonesse, il est diplômé de l’école des Gobelins, section Photographie. Photographes et plasticiens, ils placent leur pratique dans le champ du documentaire et de la nature morte. Ils vivent et travaillent à Paris.

www.verrat-toussaint.com

ÉLISE DUCHEMIN & COSIMO PICCARDI

EX.ILIA

GALERIE LA BASSE FONTAINE 2 Place Antony Mars
Jusqu’au 13.10 Mardi au Samedi 10h-12h & 15h-19h

Lieu d’exil des premiers chrétiens sous l’Empire romain, colonie pénale agricole sur une idée de Napoléon, île-prison de haute de sécurité pour les chefs de mafias, île expérimentale pour un programme de réinsertion de prisonniers par le travail et l’interaction avec les touristes… C’est d’abord l’Histoire de l’île, entre l’épopée et l’utopie, qui a amené Elise Duchemin et Cosimo Piccardi à se rendre à Pianosa pour la première fois au printemps 2017. Ensuite, ce sont les histoires, celles des touristes émerveillés qui viennent découvrir cette île si longtemps inaccessible ; celles des anciens habitants forcés à partir suite à la fermeture de la prison ; celles des gardiens de prison qui ont vécu l’abandon de l’île et sont restés ; et bien sûr, celles des détenus, qui ont motivé les deux photographes à y revenir à plusieurs reprises.

A travers leurs photographies, ils ont voulu documenter ce microcosme de personnes qui vivent l’île au quotidien ou presque, en se concentrant sur les détenus et les gardiens, sur la question du système carcéral, aussi épineuse en Italie qu’en France, et sur cette expérimentation de réinsertion qui n’a pas d’égale en Méditerranée.

Cosimo Piccardi

Photographe né à Florence en 1989. En 2013, il achève le cursus de trois ans au sein de l’école de photographie Fondazione Studio Marangoni, à la suite duquel il s’installe à Paris. Depuis, il travaille entre l’Italie et la France, sur des projets éditoriaux pour des magazines français et italiens ainsi que sur des commandes corporate. Entre 2012 et 2017, Il expose son travail personnel lors d’expositions et de festivals parmi lesquels le Forum Italia à Arles, l’exposition à C2 Contemporanea à Florence, le festival Si Fest OFF, la Biennale des jeunes photographes à Bibbiena, l’exposition Omnibus Circus à l’Hôtel de Sauroy à Paris.

En 2016, il gagne le premier prix du Visible White Photo Prize pour son projet Two black holes.

Elise Duchemin

Photographe et musicienne française née à Paris en 1990. Diplômée de L’École du Louvre, elle a travaillé sur les photographies de voyages des membres de la Société de Géographie, tout en faisant ses propres voyages, ses propres photos… Elle a ensuite travaillé en tant que chargée de projets au sein de l’Agence VU’ et a récemment décidé de se consacrer à une pratique artistique musicale et photographique.

Initié au printemps 2017, Ex.Ilia est leur premier projet commun.

www.cosimopiccardi.com/Ex-ilia

 

ASSOCIATION SEPT OFF 15 – 22
38 chemin du Mont Gros 06 300 Nice
7off.orga@gmail.com. www.sept-off.org

À lire aussi :
  • Alerte pluie & inondation dans l’arc méditerranéen

    Chaque année, les départements de l’arc méditerranéen sont exposés à des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols ou méditerranéens) pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement à partir de la fin de l’été, de […]

  • Réglementant temporairement de la circulation et du stationnement sur la Route Métropolitaine 2210

    Entre Vence et Tourrettes-sur-Loup (hors agglomération), des travaux de renouvellement de la surface de roulement imposent des restrictions temporaires de circulation et de stationnement de nuit, du 14 au 18 octobre entre 21h et 6h. Durant ces travaux de nuit : -Circulation sur la RD / RM 2210 en alternat et feux tricolores, sur une voie […]

  • La Métropole aide à la mobilité les actifs résidents

    La Métropole NICE COTE D’AZUR déploie plusieurs dispositifs pour épauler les actifs dans les déplacements en favorisant les modes doux et les transports électriques POUR L’ANNÉE 2020   Poursuite du dispositif d’aide à la mobilité au profit des actifs résidant sur le territoire métropolitain à compter du 1er janvier 2020 Versement d’une aide de 20 […]

Start typing and press Enter to search