**Concernant les plantations

Il est interdit de planter des arbres ou haies en bordure des voies communales à moins de 2 mètres pour les plantations de plus de 2 mètres de hauteur à moins de 0,50 mètre pour les plantations inférieures à 2 mètres de hauteur.

Cette distance est calculée en limite de voie publique (toutes dépendances comprises).

Conformément à l’article 64 de l’arrêté du 30 mars 1967 et ainsi qu’aux articles 53 et suivants du décret du 14 mars 1964 – Article 671 du code civil.

**Concernant l’élagage et l’abattage des arbres et haies

Les arbres, branches, racines qui débordent sur le sol des voies communales doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies, à la diligence des propriétaires ou fermiers.

Les haies doivent être taillées de manière que leur développement du côté de la voie communale ne fasse aucune saillie sur celle-ci.

Le domaine public routier communal (ou ses dépendances) ne doit pas être encombré et la circulation ne doit pas être entravée ou gênée lors des opérations d’abattage, d’ébranchage, de débitage… des arbres situés sur les propriétés riveraines.

En cas de danger grave ou imminent, le Maire peut prescrire toutes mesures de sûreté exigées par les circonstances, décider l’abattage des plantations privées présentant un danger pour la sécurité publique (en vertu de l’article L. 2212‑4 du code général des collectivités territoriales).

Lorsque les démarches amiables sont sans effet, le Maire adresse au propriétaire une lettre le mettant en demeure de faire cesser le danger.

Faute de résultat dans le délai demandé, le Maire peut, par arrêté, faire procéder d’office à l’abattage. Ce délit est passible d’une amende de 5ème classe (1 500 €) conformément à l’article R.116-2 du code de la voirie routière (« en l’absence d’autorisation, le fait d’avoir établi ou laisser croître des arbres ou haies à moins de 2 mètres de la limite du domaine public routie »).

De plus, les infractions à un arrêté de Police du Maire (article R 610-5 du code pénal) sont sanctionnées par une amende de 1ère classe (38€ selon l’article 131-13 du même code).

À lire aussi :
  • MANGAKA EN HERBE

    La Médiathèque lance une revue 100% manga. « Mangaka en herbe » est une revue par et pour les usagers. Pour sortir le premier numéro et les suivants la Médiathèque a besoin de vous. Appel à contributions : Vous écrivez des mangas et vous rêvez d’être publié ? Alors envoyez-nous votre premier chapitre ou une planche de […]

  • La Mairie recrute

    Directeur du CCAS (H/F) Référence RDVemploipublic.fr: OF06-2021-01-203654 mise en ligne le Employeur Centre communal d’action sociale de Vence Centre communal d’action sociale (CCAS), VENCE, Alpes-Maritimes (06) Service CCAS Grade(s) Attaché Assistant socio-éducatif 1ère classe Famille de métiers Social Missions En votre qualité de Directeur(rice) et en lien avec les élus référents : • Participer à […]

  • La Mairie recrute

    RESPONSABLE DE LA VIE ASSOCIATIVE (H/F) Référence RDVemploipublic.fr: OF06-2021-01-203672 mise en ligne le 22/01/2021 Employeur Commune de Vence Commune, VENCE, Alpes-Maritimes (06) Service Service des Sports Grade(s) Rédacteur Adjoint administratif Famille de métiers Sports Missions En votre qualité de Responsable de la vie associative et sous l’autorité du Directeur des sports et de la vie […]

  • Le SIVOM recrute

    Agent d’entretien des massifs forestiers .RDVemploipublic.fr Employeur Syndicat intercommunal à vocation multiple du pays de vence Syndicat de communes à vocation multiple, VENCE, Alpes-Maritimes (06) Service Brigade Verte du SIVOM Grade(s) Adjoint technique Famille de métiers Espaces verts et paysage Missions Effectuer l’entretien des espaces forestiers et naturels des communes adhérentes au SIVOM du Pays […]

Start typing and press Enter to search