Le débat d’orientation s’est tenu en Conseil Municipal le 18 février 2021.

Ce débat précède de deux mois le vote du Budget Primitif qui définit les grands projets pour Vence. Ce débat a également posé les évolutions prévisionnelles des dépenses et des recettes, du fonctionnement et de l’investissement, des aides et subventions….

Le débat d’orientation budgétaire s’appuie sur les éléments chiffrés du passé pour avancer sur l’avenir.

Aujourd’hui, il s’agit de faire avec une dette qui n’a cessé d’augmenter de 13 millions à 19 millions d’€ entre 2014 et 2019, soit 41 % d’augmentation.

En comparaison, elle était passée de 12 à 13 millions d’euros entre 2008 et 2014,

Idem pour les impôts des Vençois qui ont subi une augmentation des taux de 5% en 2016, soit une augmentation globale des impôts de +30% (en incluant les bases fiscales).
Ainsi, 3 Millions d’euros d’impôts supplémentaires ont été payés par les Vençois (en taxe foncière et taxe d’habitation) entre 2014 et 2020.

Par ailleurs, il faut également tenir compte de la diminution de la dotation globale de fonctionnement (- 4% en 2020), cela sur fond de crise sanitaire.

Les droits de mutation (issus de la vente de biens immobiliers entre particuliers) augmentent légèrement (1,6 million d’€ contre 1,3 prévu au budget primitif de 2020.

Un programme ambitieux d’investissement pour l’avenir

La Municipalité maintient son programme de grands projets :

-Création d’une halle marchande grâce à l’acquisition de l’ancien hôtel de ville (521.000 euros)

-Restructuration des transports (déjà sur les rails)

-Acquisition de terres agricoles nourricières pour les écoliers

-Le verdissement des cours d’école

-La rénovation énergétique des bâtiments communaux

-L’aboutissement du programme solidaire du Prat de Julian

-Requalification et aménagements urbains (Quartier Chagall et gare routière…)

Les dépenses d’investissement (2021-2026) sont chiffrées aux alentours de 29 millions d’€ financées à parts égales par l’autofinancement, les subventions et l’emprunt.
Ainsi, pour l’ensemble de ces projets, la Ville pratiquera une méthode de financement qui a déjà fait ses preuves : 1/3 d’emprunts, 1/3 de fonds propres 1/3 de subventions.

Entre 2014 et 2020

Les Recettes réelles sont passées de 20,2 millions  à 21,5 millions

Les Dépenses réelles ont évolué de 18,8 millions à 19,1 millions

L’Epargne brute a progressé de 1,9 million à 2,3 millions

Le Remboursement du capital de la dette a évolué de 1,1 million à 1,7 million

L’Epargne nette a diminué de 754 493€  à 643 287€.

À lire aussi :
  • Nouveau foyer d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences & les  femmes isolées de + de 60 ans

    C’est dans un immeuble, propriété de la Commune, que s’ouvrira un nouveau lieu d’accueil pour les femmes maltraitées. Ce Centre d’hébergement d’urgence accueillera les femmes avec ou sans enfants, victimes de violences conjugales ou intrafamiliales ainsi que les femmes isolées de plus de 60 ans en grande détresse sociale. Un projet mené en partenariat avec […]

  • Printemps des Poètes du 4 mars au 8 avril

    Thème national 2023 : Les Frontières Avant-programme Lancement du Printemps des poètes Samedi 4 mars à 11h Lectures de textes de Michel Butor sur les frontières par l’association « Lire à Vence », Salle de conférence de la médiathèque, entrée libre. EXPOSITION « Les Frontières de Michel Butor » Du 11 au 27 mars Exposition des ouvrages […]

  • La Commune ouvre un Guichet Métropolitain de la Rénovation Énergétique

    Un nouveau guichet d’information et d’accompagnement des Vençois Le plan de sobriété énergétique du Gouvernement vise à baisser de 10 % les consommations de chauffage, d’éclairage, d’outils numériques, de mobilité… d’ici 2024. Pour encourager la réduction des consommations et des émissions de gaz à effet de serre, la Métropole Nice Côte d’Azur a créé une […]

Start typing and press Enter to search