Un travail de recherche engagé en 2004 par Raymond Ardisson, historien régionaliste a mis en lumière tout un pan oublié de l’histoire Vençoise.
Ainsi, c’est dans une Maison d’Accueil Chrétienne située dans l’école Freinet que des centaines d’enfants et d’adultes auraient transité et été cachés. A l’initiative de cette action, Josef Fisera, un franco-tchécoslovaque qui dirigeait alors la Maison.

**Vence lui a rendu Hommage en présence de l’Ambassadeur de la République Tchèque

Une plaque a été dévoilée le 24 novembre 2006 à l’école Freinet (1 133, chemin Célestin Freinet), en présence de Son Excellence, Monsieur Pavel Fischer, ambassadeur de la république Tchèque en France, de Milos Rejchrt, Président adjoint du Conseil Synodal de l’Eglise évangélique des Frères Tchèques, de la famille Fisera, Michèle Rerowka, présidente des enfants juifs déportés, Jacques Eloit, responsable régional de Yad Vaschem.

**Concert de chansons et ballades Tchèques

Cette cérémonie a été suivie d’un concert en la Cathédrale de Vence. Répertoire morave, tchèque, Slovaque, séfarade et des Iles britanniques interprété par la mezzo-soprano Jana Lewitova, une des artistes tchèques des plus reconnues de la musique renaissance et baroque, accompagnée de musiciens er artistes Tchèques, au violon, luth, à la flûte, guitare et harpe.

À lire aussi :

Start typing and press Enter to search