La Ville s’y était engagée, elle tient sa promesse : mettre en sécurité les habitants des villas menacées de glissement de terrain en rachetant les propriétés.
4 biens ont été acquis en 2020-2021 et l’effort se poursuivra jusqu’en 2022.

Dès 2020, la nouvelle Municipalité a souhaité poursuivre la mise en sécurité des riverains du Pra de Julian avec l’inscription budgétaire correspondant à un plan pluriannuel de rachat des propriétés. L’effort de solidarité de grande ampleur et sans précédent pour la Ville est maintenu afin de venir en aide aux familles vençoises du secteur, inquiètes depuis bientôt 20 ans lors de chaque nouvel épisode pluvieux.

Rappelons que durant l’hiver 2000, le secteur du Pra de Julian (chemin du Pioulier) a subi un important glissement de terrain vers la Lubiane mettant en péril plusieurs maisons et en évidence l’instabilité de tout un quartier. A la suite de longues et multiples études, les experts ont abouti à la conclusion qu’une zone comprenant 33 villas était menacée avec des degrés de gravité différents et finirait par se dérober, rendant la présence d’habitations sur place dangereuse.

Différentes solutions techniques ont été étudiées mais aucune ne s’est avérée convaincante notamment au regard des sommes colossales à engager sans aucune garantie de résultat.

14 acquisitions entre 2010 et 2014, prises en charge à 100% par le Fonds Barnier
Ce dossier fut l’un des plus marquants du premier mandat de Régis Lebigre. Compte tenu de la situation inextricable dans laquelle se trouvaient les familles, décision fut prise de proposer le rachat des propriétés par la Ville en établissant un ordre de priorité selon l’imminence des risques encourus.

Grâce une forte implication du Maire dans le dossier, la prise en charge à 100% des acquisitions par le Fonds Barnier (fonds de prévention des risques naturels majeurs créé par l’Etat en 1995) a été obtenue. C’est ainsi que 14 propriétés situées en zone à risque élevé ont pu être évacuées entre 2010 et 2014 avec un remboursement intégral des sommes engagées, soit 5,4 millions d’euros.

Par la suite, un plan pluriannuel de rachat de 2 villas par an devait être mis en œuvre mais aucune suite n’y a été accordée entre 2014 et 2018.
Ce n’est que fin 2018 que 6 nouvelles propriétés ont été achetées avec une prise en charge limitée à 50 % du Fonds Barnier à laquelle se sont ajoutées les subventions du Département à hauteur de 10% et de la Région pour 3%.

À lire aussi :
  • Prévention routière : les Vençois se distinguent en finale départementale

    A l’issue de la remise des prix du certificat du bon cycliste, le 18 juin 2022 à Vence, les 3 meilleurs enfants parmi les 200 élèves de CM2 des 5 écoles de Vence ont participé, le 29 juin, à la finale départementale. La compétition, à l’Azur Aréna d’Antibes, a réuni les 52 meilleurs élèves de […]

  • Obligation du port du masque dans les transports de la Métropole

    La circulation du virus Covid est de nouveau élevée. Le taux d’incidence élevé constaté le 28 juin 2022 est de : 1071,25 pour 100 000 habitants pour le Département des Alpes-Maritimes, supérieur à la moyenne de 894,06 pour 100 000 habitants en France. Le taux d’incidence a augmenté de 147% en 12 jours dans le […]

  • Sarah Vermeersch expose aux Pénitents Blancs

    Vernissage le 16 juillet 2022 à 12h. Sarah Vermeersch a fait des études d’art et de photographie à Bruxelles avant de partir pour Londres et ensuite s’installer définitivement dans le sud de la France. Après plusieurs années passées à explorer différents aspects de la photographie en passant par le portrait et le reportage, ainsi que la […]

Start typing and press Enter to search