Le débat d’orientation s’est tenu en Conseil Municipal le 18 février 2021.

Ce débat précède de deux mois le vote du Budget Primitif qui définit les grands projets pour Vence. Ce débat a également posé les évolutions prévisionnelles des dépenses et des recettes, du fonctionnement et de l’investissement, des aides et subventions….

Le débat d’orientation budgétaire s’appuie sur les éléments chiffrés du passé pour avancer sur l’avenir.

Aujourd’hui, il s’agit de faire avec une dette qui n’a cessé d’augmenter de 13 millions à 19 millions d’€ entre 2014 et 2019, soit 41 % d’augmentation.

En comparaison, elle était passée de 12 à 13 millions d’euros entre 2008 et 2014,

Idem pour les impôts des Vençois qui ont subi une augmentation des taux de 5% en 2016, soit une augmentation globale des impôts de +30% (en incluant les bases fiscales).
Ainsi, 3 Millions d’euros d’impôts supplémentaires ont été payés par les Vençois (en taxe foncière et taxe d’habitation) entre 2014 et 2020.

Par ailleurs, il faut également tenir compte de la diminution de la dotation globale de fonctionnement (- 4% en 2020), cela sur fond de crise sanitaire.

Les droits de mutation (issus de la vente de biens immobiliers entre particuliers) augmentent légèrement (1,6 million d’€ contre 1,3 prévu au budget primitif de 2020.

Un programme ambitieux d’investissement pour l’avenir

La Municipalité maintient son programme de grands projets :

-Création d’une halle marchande grâce à l’acquisition de l’ancien hôtel de ville (521.000 euros)

-Restructuration des transports (déjà sur les rails)

-Acquisition de terres agricoles nourricières pour les écoliers

-Le verdissement des cours d’école

-La rénovation énergétique des bâtiments communaux

-L’aboutissement du programme solidaire du Prat de Julian

-Requalification et aménagements urbains (Quartier Chagall et gare routière…)

Les dépenses d’investissement (2021-2026) sont chiffrées aux alentours de 29 millions d’€ financées à parts égales par l’autofinancement, les subventions et l’emprunt.
Ainsi, pour l’ensemble de ces projets, la Ville pratiquera une méthode de financement qui a déjà fait ses preuves : 1/3 d’emprunts, 1/3 de fonds propres 1/3 de subventions.

Entre 2014 et 2020

Les Recettes réelles sont passées de 20,2 millions  à 21,5 millions

Les Dépenses réelles ont évolué de 18,8 millions à 19,1 millions

L’Epargne brute a progressé de 1,9 million à 2,3 millions

Le Remboursement du capital de la dette a évolué de 1,1 million à 1,7 million

L’Epargne nette a diminué de 754 493€  à 643 287€.

À lire aussi :
  • Prochaine réunion de quartier au Chemin de Saint Claude

    Les réunions de proximité et de concertation se poursuivent. Après la rencontre avec les riverains du Chemin Sainte Elisabeth le 22 juillet dernier, la prochaine visite de terrain invitera les riverains du Chemin Saint Claude à rencontrer les élus et services municipaux et métropolitains, Jeudi 29 juillet 2021, à 18h. Thème de la concertation : […]

  • 9e salon du livre « Lire à Vence »

    C’est par une exposition inédite d’Henri Calet qu’ouvrira le prochain « Festival littéraire & 9e salon du livre Lire à Vence » : Vendredi 3 Septembre à 19h au rez-de- chaussée Médiathèque et à découvrir jusqu’au 19 septembre 2021. Renseignements sur www.mediathequedevence.fr

  • Règles sanitaires renforcées

    Le Décret ministériel du 19 juillet 2021 vient compléter le décret du 14 juin 2021 portant sur les mesures nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. Ce qui change au-delà de 49 personnes à compter du 22 juillet 2021 Piscine Jean Maret Les plus de 18 ans devront obligatoirement être munis d’un […]

Start typing and press Enter to search