Toute l’année, Vence et ses décors naturels accueillent de nombreux tournages de films. De notre pittoresque Cité historique au lunaire Col de Vence, le cadre de vie Vençois offre une diversité de décors et s‘affiche comme un territoire de tournages apprécié des équipes qui aiment y travailler et qui sont toujours les bienvenues.

Vence, territoire de tournage depuis toujours

A Vence, Renoir tourne son premier film « Catherine ou une vie sans joie » de mars à mai 1924. Un film muet en noir et blanc imaginé par le cinéaste pour sa femme Catherine Hessling..

« L’école buissonnière » de Jean-Paul Le Chanois, 1948.
Le film romance les débuts de la pédagogie de Célestin Freinet, à travers le personnage d’un jeune instituteur, M. Pascal, campé par Bernard Blier. Lieux de tournage : intérieurs aux Studios de la Victorine à Nice, et extérieurs à Saint-Jeannet, Vence, Gattières, et la région niçoise.

« Sérénade au Texas » western de Richard Pottier avec Luis Mariano et Bourvil.
Tourné au Col de Vence en 1958, le film s’est largement inspiré du territoire Vençois, de ses décors naturels et ses paysages sauvegardés. Les Baous ont servi de décors et de montagnes au western même si une partie du film a aussi été tournée à Caussols et dans les studios de la Victorine.

« Le naïf amoureux« , Philippe Ducrest, 1965, avec Jean Rochefort.

« Ne nous fâchons pas« , Georges Lautner, 1966.

Le roman de David Lodge, dont a été tiré le scénario du film “La Main au collet” d’Alfred Hitchcock (1955),  dans lequel le héros vivait à Vence.

John Robie, « Le Chat », célèbre cambrioleur retraité, coule des jours paisibles en Provence quand une série de vols de bijoux défraie la chronique.
Principal suspect, Robie va prouver son innocence en arrêtant le vrai coupable. «Il savait par coeur le Midi tout entier, ses formes et ses couleurs et même ses odeurs.» L’équipe d’Hitchcock a déniché sa maison du côté de Saint-Jeannet. Même toiture, même portail soigné, la tanière du héros est toujours là. Le long du Loup, le territoire du Chat n’a d’ailleurs pas beaucoup changé. Filant, comme lui, entre Tourrettes-sur-Loup et Grasse, cinglant vers Gourdon, on aperçoit dans le rétroviseur les hameaux perchés, les clochers qui percent le midi, les garages endormis à la sortie des virages, le calme Café des sports où l’apéro s’attarde.

En 2014, Woody Allen a posé ses cameras au Château Saint Martin et au Château Notre Dame des Fleurs pour «Magic in the moonlight».

Vence inspire, Vence séduit, Vence se veut très active et très réactive.

 

À lire aussi :
  • Mémoire des combats transmise aux Collégiens

    Le 1er Escadron du 1er RCA et le Comité de Vence du Souvenir Français ont rencontré les élèves de 3ème du Collège de la Sine (classe de Madame Ciais, professeur d’histoire) pour leur exposer les missions des militaires français en Opérations Extérieures. Le Sergent/chef Bruno Michel et le Caporal Mathieu Cadet ont raconté leurs expériences […]

  • Vence édite son Atlas de la Biodiversité

    Alors que les études alertent sur la disparition des espèces avec des conséquences désastreuses pour les milieux naturels, pour la planète…. et pour l’homme. Vence et la LPO éditent un atlas communal de la biodiversité. Mieux faire connaitre la biodiversité pour mieux la protéger Ces effondrements aboutissent à la disparition des insectes partout sur la […]

  • 13ème Concours TALENTS NUITS DU SUD  

    Dans le cadre du 23ème Festival Nuits du Sud VENCE L’Appel à candidature est ouvert ! Jusqu’au 30 JANVIER 2020 Solidement implanté dans le paysage musical de la Région Sud, ce Concours né en 2008 est l’expression de l’attention et du soutien du Festival aux artistes en devenir. Un jury composé d’acteurs culturels sélectionnera les groupes […]

Start typing and press Enter to search