Depuis le 1er juin 2019, tous les habitants du territoire métropolitain sont invités à trier 100% des emballages ! Auparavant, seuls les bouteilles et les flacons en plastique, les emballages en acier, en aluminium et en carton, pouvaient être jetés dans le bac jaune. Avec l’extension des consignes de tri, chaque citoyen peut mettre dans le bac jaune : les emballages plastiques rigides (comme les pots ou les barquettes), les emballages plastiques souples (comme les films, sacs et sachets) et les petits aluminiums (comme les dosettes de café ou les opercules de bouteilles de lait).

 Cette démarche s’inscrit dans l’appel à projets Citeo* pour lequel la Métropole Nice Côte d’Azur a été lauréate en 2018 et s’attache, dans le cadre du Plan Climat Air Énergie environnemental métropolitain, à améliorer le traitement des déchets et à répondre à l’objectif national de permettre la simplification du geste de tri de tous les Français d’ici 2022.

Les habitants du territoire métropolitain trient de plus en plus et de mieux en mieux.

 La Métropole Nice Côte d’Azur a réduit sa production d’ordures ménagères et assimilées de 16% en 7 ans entre 2010 et 2017.

 70 Nouvelles colonnes d’apport volontaire destinées au tri des emballages sont déployées sur le territoire de la Métropole. Ces nouveaux points de collectes accessibles en permanence renforcent le dispositif existant des bacs jaunes collectés en porte à porte.

 Ces nouvelles consignes et les nouveaux équipements vont simplifier le geste de tri et

Encourager les habitants de la Métropole à effectuer ce geste de manière systématique.

 Les nouveaux emballages

En plus des emballages qui se triaient déjà (les bouteilles en plastique, les briques alimentaires, les cartons, les canettes, les boites de conserve etc.) s’ajoutent :

 Les emballages rigides :

– Les pots alimentaires : pots de yaourt, de crème fraîche, de beurre…

– Les barquettes plastiques alimentaires (ex : emballage de jambon ou de sandwich, boîte d’oeufs, barquette repas)

– Les barquettes polystyrène (viande, fromage…)

 Les emballages souples :

– Les films plastiques autour des produits, bouteilles, journaux et magazines.

– Les sacs plastiques souples

– Les sachets : recharges de produits ménagers, café, chips, compote, pâtes ….

– Les petits filets en plastiques : autour des légumes ou d’autres produits

– Les tubes de dentifrice ou de crème

 Les petits aluminiums :

– Les opercules aluminium de certains desserts ou bouteilles de lait,

– Les petites barquettes aluminium,

– Les capsules de café en aluminium,

– Les bouts de papier aluminium

 Attention ! Les emballages ne doivent pas être lavés ! En revanche, ils doivent être bien vidés quel que soit l’emballage et triés en vrac, séparément.

Où partent les emballages une fois collectés dans les bacs jaunes ?

 Les emballages collectés sont acheminés en centre de tri où ils sont séparés selon les matériaux avant d’être confiés aux différentes filières de recyclage.

 –Arcelor Mittal à Fos-sur-Mer pour les boites de conserve, les bidons et les canettes en acier.
Regeal à Compiègne pour les barquettes et les aérosols en aluminium.
Revipac SAICA, à Champblain-Laveyron pour les emballages en carton.
Revipac Lucart à Porcari en Italie pour les briques alimentaires.
Valorplast Dentis à Cuneo en Italie pour les bouteilles et flacons en plastique

Par exemple, les barquettes en plastique sont broyées en paillettes qui sont lavées et séchées puis conditionnées en granules pour être transformées en stylos, ours en peluche ou sièges autos…

Les déchetteries de la Métropole Nice Côte d’Azur

Au-delà du dispositif de collecte des ordures ménagères et de tri des emballages du verre et des papiers, la Métropole dispose de 13 déchetteries accessibles à ses habitants : Toutes sont gratuites pour les usagers dans la limite d’un dépôt de 2 tonnes ou de 16 passages par an.

* Citeo a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers en les transformant en ressources. Avec sa filiale Adelphe, Citeo apporte conseils et solutions à ses clients – entreprises de l’industrie, du commerce, de la distribution et des services de grande consommation – afin de les aider à exercer leur responsabilité liée à la fin de vie des emballages et des papiers, et ce dans des conditions économiques optimales. En 25 ans, les entreprises ont investi plus de 9,5 milliards d’euros pour financer la collecte sélective et créer des filières de recyclage, avec leurs partenaires collectivités locales, filières et opérateurs. Aujourd’hui 68% des emballages et 57,6% des papiers sont recyclés grâce au tri des Français devenu le 1er geste citoyen. Agissant pour faire advenir une véritable économie de la ressource en France, Citeo s’est fixé 3 priorités : simplifier le geste de tri pour permettre à tous les Français de trier tous leurs emballages et papiers d’ici 2022 ; innover pour inventer les nouveaux matériaux, solutions de collecte, technologies de recyclage et débouchés ; réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers en accompagnant les entreprises dans la généralisation de l’éco-conception.

À lire aussi :
  • Déchetterie fermée mais Centres de dépôts ouverts

    En cette période de confinement indispensable à la prévention de la propagation du virus Covid-19, la déchetterie de Vence est fermée pour une durée indéterminée. Cependant certains dépôts de déchets : verts, gravats propres, feraille… sont ouverts. Pour tous renseignements : Métropole Nice Cote d’Azur 3906 https://www.nicecotedazur.org Liste des exutoires – Flux déchèteries Plateforme du Bâtiment – […]

  • Accompagnement des commerces et entreprises

    Depuis le 17 mars, un accompagnement individualisé pour les entreprises, commerçants, artisans… est déployé par la Mairie via le Service Développement Économique, en partenariat avec un correspondant de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur. La page Facebook spécifiquement dédiée à l’ensemble des mesures (BaousCamp Coworking Vence – https://www.facebook.com/Coworking.Vence/) développe des articles, informations […]

  • Information sur les Autorisations d’Urbanisme

    L’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme est réglementée dans des délais précis fixés par le Code de l’urbanisme. Si l’autorité saisie n’a pas apporté de réponse explicite dans le délai d’instruction qui lui est imparti, le pétitionnaire est réputé avoir obtenu une autorisation tacite de réaliser les travaux décrits dans sa demande sauf exceptions. L’ordonnance n° […]

Start typing and press Enter to search