Depuis 2010, notre Commune mène une bataille contre une espèce invasive redoutable : le Moustique Tigre venant d’Asie du Sud-Est et de l’Océan Indien. Celui-ci reconnaissable à ses rayures blanches sur le dos et à la chronologie de ses attaques (au lever et au coucher du soleil.
Cet insecte, responsable d’épidémies de fièvre, est surtout connu pour transmettre des agents pathogènes et principalement des virus, comme la fièvre jaune, le zika, la dengue, le chikungunya et l’usutu.

La lutte préventive ou curative contre les moustiques en particulier le Moustique Tigre est régie par le cadre législatif général pour la lutte contre les vecteurs donné par l’article L. 3114-5 du Code de la Santé Publique, modifié par la loi 2004-809 du 13 août 2004. Pour rappel, ce cadre prévoit que sous le contrôle de l’État, les différentes administrations compétentes sont chargées d’éradiquer le moustique des zones dans lesquelles des cas de maladies transmises par lui surviennent. Cette éradication repose sur des moyens de lutte non sélectifs, à fort impact sur l’environnement et la santé. Pour éviter cela, une politique affirmée de prévention et d’élimination des moustiques par des méthodes ayant un impact réduit doit être suivie.

C’est la raison pour laquelle la Commune de Vence a décidé de mettre en place une plateforme de lutte collective contre les moustiques sur le même modèle que celle mise en oeuvre contre le charançon rouge du palmier.

La ville de Vence a été découpée en 13 zones

Dans chacune de ces zones, tous les administré(e)s disposant d’une terrasse ou d’un rez-de-jardin peuvent s’inscrire sur la plateforme moustiques06 afin d’obtenir un diagnostics sur leur situation et le moyens de lutte sous la forme de pièges mécaniques, électriques ou pondoirs à des tarifs préférentiels négociés par la Commune.
Les administré(e)s choisissent l’entreprise de leur choix.
Le diagnostic sans être une étape obligatoire pour sélectionner un piège ou une borne est facturé 40€ à l’administré. Un coût déduit du prix des pièges choisis auprès de l’entreprise ayant réalisé le diagnostic.
Piège pondoir : 75€, bassin contraceptif 90€, piège mécanique 100€, borne électrique avec dispositif CO2 150€ en location/entretien mensuelle.

Dès 50 inscriptions dans une des zones concernées, la ville de Vence accompagnera le dispositif en organisant une lutte ciblée sur le domaine public.

https://moustiques06.com/

 

À lire aussi :
  • Survols d’hélicoptères basse altitude pour vérifier les réseaux électriques

    Entre le 13 et le 24 Février 2023  Pour entretenir et moderniser les réseaux de distribution d’électricité, ENEDIS organise chaque année la visite préventive d’un tiers du réseau électrique aérien 20000 volts. Le programme 2022, concerne 500 kilomètres de lignes dont certains sont situés sur le territoire de Vence. -Ces survols ont pour objectif de […]

  • Intoxications au monoxyde de carbone, la Ville appelle à la prudence

    Après deux cas de familles intoxiquées, la Ville de Vence appelle à la prudence et à l’entretien des équipements de chauffage, notamment des chauffages d’appoint au pétrole ou au gaz. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, inodore, toxique et potentiellement mortel qui résulte d’une combustion incomplète, et ce quel que soit le […]

  • Coupure, délestage… Quelles mesures en cas de pénurie d’électricité ?

    Le contexte de crise énergétique conduit le Gouvernement à mettre tout en œuvre pour garantir les meilleures conditions pour le passage de l’hiver 2022-2023. Si les mesures d’anticipation prévues, tant sur la production que sur la consommation énergétique, venaient à être insuffisantes, un plan national de délestage serait mis en œuvre alternativement sur des portions […]

Start typing and press Enter to search