Création de l’Institut Européen – Espace Muséal – Villa Alexandrine

Discours du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Culture Piotr Glinski, du Maire Adjoint de Vence Evelyne Temmam et Tomasz Tyczyński, conservateur du musée Gombrowicz à Wsola (succursale du musée A. Mickiewicz de Varsovie) en présence du Vice-Ministre de la Culture et du Patrimoine national, Jarosław Sellin.

-J’espère que le musée Gombrowicz de Vence sera une institution qui, grâce à une bonne coopération et à la synergie d’actions, survivra à des siècles – a déclaré le vice-Premier Ministre et Ministre de la Culture prof. Piotr Gliński lors de la cérémonie à l’occasion de la signature de l’accord de codirection de l’espace muséal de Gombrowicz à Vence (Espace Muséal Gombrowicz). L’accord, précisant la répartition des responsabilités en ce qui concerne le soin et le fonctionnement de l’exposition Gombrowicz à Vence, a été signé par le maire adjoint de la ville de Vence Evelyne Temmam, représent Catherine Le Lan, le Maire – et Tomasz Tyczyński, conservateur du musée Gombrowicz à Wsola (succursale du musée A. Mickiewicz de Varsovie) en présence du vice-Ministre de la Culture, Jaroslaw Selllin..

En vertu de l’accord, la partie polonaise présente des expositions qui constitueront l’exposition de L’Espace Gombrowicz, situé dans le musée Witold Gombrowicz à Vence, tandis que la partie française propose des salles situées au deuxième étage de la Villa Alexandrine.

Le Ministre Piotr Gliński a souligné que l’accord signé permettrait de combiner les activités de deux institutions performantes.

– Il a fallu plusieurs années pour créer un petit musée de Gombrowicz dans un lieu unique. Vence est une petite ville située près de Nice, dans le sud de la France, où se trouve la plus petite cathédrale française. Nous voulions créer un lieu commémorant Gombrowicz afin qu’une institution puisse émerger – quelque chose qui soutienne, multiplie les valeurs – a déclaré le Ministre de la Culture.

Le Vice-Premier Ministre Piotr Glinski a remercié les personnes qui ont rendu le projet possible – la Maire suppléante Evelyne Temmam et des représentants de la politique culturelle de la ville de Vence, ainsi que des collaborateurs du ministère de la Culture et des institutions subordonnées.

– L’une des personnes qui a contribué à la création du musée Gombrowicz à Vence en France – l’endroit où l’auteur a passé les cinq dernières années – est Jacek Miler, c’est son grand mérite – a déclaré le Ministre, rappelant le Directeur du département du patrimoine culturel du Ministère de la Culture, décédé l’année dernière.

L’Adjointe a souligné – Je suis extrêmement émue d’avoir l’occasion de voir des photographies lors de cette cérémonie, montrant le travail conjoint qui a précédé la création du musée –

– Les statistiques nous permettent d’envisager l’avenir de l’institution avec optimisme – a déclaré Evelyne Temmam – La première année, plus de 4 000 personnes nous ont visités. Nous avons accueilli parmi eux : des scientifiques, des écrivains, des amateurs de littérature et des touristes en quête de découverte culturelle de tous horizons. La coopération avec notre jumeau, le musée Gombrowicz de Wsola, après la signature de l’accord, nous permettra de nous engager dans de nouveaux projets –

– Notre collaboration réussie doit être un exemple concret. La création de l’Institut Européen – Espace Muséal – Villa Alexandrine va nous permettre de développer des partenariats européens en lien avec tous les partenaires concernés –

– Pour cette année, le 50ième anniversaire de la mort de Witold Gombrowicz favorise le développement de projets d’envergure sur notre territoire au Sud de la France –

Espace musée de Witold Gombrowicz à Vence

Le musée est consacré à la période française de la vie de l’écrivain (1964-1969). C’est dans son ancien appartement de la Villa Alexandrine à Vence. L’espace muséal de 80 mètres a été préparé et ouvert en 2017 avec beaucoup de forces et de ressources de la part de MKDIN et grâce à la faveur de la ville de Vence. Les travaux de restauration de la villa Alexandrine ont été financés en partie par le programme du ministre de la Culture et du Patrimoine national « Protection du patrimoine culturel à l’étranger ». Leur performance a été rendue possible grâce au travail de plusieurs mois de plus de trente artistes restaurateurs polonais de la Société des amis de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie.

L’espace muséal de Witold Gombrowicz, selon le concept artistique de Jolanta Pol et Adam Orlewicz, a été réalisé et encapsulé avec des événements culturels en coopération avec, entre autres, Institut national de muséologie et de protection des collections, Musée de la littérature A. Mickiewicz, le musée Gombrowicz de Wsola, l’Institut Adam Mickiewicz, l’Institut polonais de Paris, la Fondation Silva Rerum Polonarum, la Fondation KGHM et grâce à la contribution bienveillante de Rita Gombrowicz, de sa collaboratrice Mariola Odzimkowska et de la diplomatie polonaise à Paris et à Lyon.

L’espace musée (appelé « Espace Muséal Gombrowicz » en français) a été mis à la disposition des visiteurs en septembre 2017. Le projet franco-polonais de revitalisation de la Villa Alexandrine à Vence et la création de l’Espace Muséal Gombrowicz ont été récompensés lors du concours « Les Rubans du Patrimoine » (Szarfy Dziedzictwa), dans lequel sont récompensées les communes françaises, qui ont exposé de manière innovante les objets de leur patrimoine culturel.

Le séjour de Gombrowicz à la Villa Alexandrine

Witold Gombrowicz et son épouse Rita vivaient au deuxième étage de la Villa Alexandrine sur la Place du Grand Jardin 36 le 24 octobre 1964. Ils disposaient de trois salles louées, « cinq balcons, quatre vues, trois cheminées ». C’est ici que Gombrowicz a achevé le roman Kosmos, qui a remporté le prix littéraire international Formentor, et commencé à travailler sur l’opérette, ainsi que le troisième volume de son journal Paris-Berlin.

Dans l’appartement de Gombrowicz situé Place du Grand Jardin, des rencontres passionnantes ont eu lieu avec Michel Polac et Dominique de Roux. Vivant à Villa, l’écrivain polonais a correspondu avec l’artiste Jean Dubuffet. Comme l’a noté Rita Gombrowicz, « … le peintre irlandais Eddie Plunkett, fils de Lord Dunsana, est venu jouer aux échecs et parler de généalogie ».

Witold Gombrowicz est décédé à Vence le 25 juillet 1969 et a été enterré au cimetière municipal (avenue du Colonel Meyère).

 

À lire aussi :
  • Atlas de la Biodiversité Communale

    Découvrez la richesse de la biodiversité Vençoise En 2010, l’année internationale de la biodiversité, le projet d’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) est lancé. Il trouve ses racines dans l’Inventaire national du patrimoine naturel mais fait notamment suite au Grenelle de l’Environnement qui, en 2007, a suggéré la création urgente d’un « observatoire de la […]

  • Mission Locale Nice Côte d’Azur

    Antenne de Vence Mission : Aider les jeunes de 16 à 25 ans révolus à résoudre l’ensemble des problèmes que pose leur insertion professionnelle et sociale en assurant des fonctions d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement vers l’emploi durable. Favoriser la concertation entre les différents partenaires en charge de l’emploi, la formation en vue de renforcer […]

  •  L’IMAGE SATELLITE, Festival de Photographie contemporaine Nice-Vence

    Exposition ARPENTAGES PHOTOGRAPHIQUES 1/2 Galerie La Basse Fontaine & Centre Culturel Municipal – Vence LAURENT_GONTIER & PATRICK_TOURNEBOEUF Berlin Beyond the Wall (26 septembre – 31 octobre) La Galerie Basse Fontaine et la cour du Centre Culturel Municipal de Vence accueillent l’exposition Berlin Beyond The Wall de Laurent Gontier & Patrick Tourneboeuf. En avril 2019, le […]

Start typing and press Enter to search