En soi, les compteurs Linky sont plutôt un progrès dans la perspective d’un réseau optimisé et des économies d’énergie sans émettre de fréquence supplémentaire.

En revanche, une fois les informations de consommation de chaque client des sociétés distributrices d’électricité enregistrées par les compteurs Linky, il convient de les transmettre au gestionnaire de réseau (en France la plupart du temps Enedis) qui les utilisera pour organiser les coupures ou les variations de puissance nécessaires à l’optimisation de la production et de la distribution. Cette opération est réalisée par d’autres équipements installés en même temps que les Linky : l’utilisation d’un courant dit CPL (Courant Porteur en Ligne) qui permet aux câbles électriques de transmettre des données et des concentrateurs qui utilisent des signaux  radio-téléphoniques. Tout cela aboutit à augmenter le bruit de fond électromagnétique.

Il est incontestable que les affections liées à l’exposition à la pollution électro- magnétique sont en nette augmentation et deviennent un vrai problème de santé publique.

Pourtant, la règlementation française est très laxiste quand on la compare aux valeurs seuil en vigueur dans des pays comme la Suisse ou le Luxembourg ou encore plus quand on analyse les recommandations du Conseil de l’Europe et de l’OMS.

Prescrire des mesures d’interdiction générale s’est avéré inefficace.
Différentes Collectivités ont pris des décisions à l’encontre du déploiement des compteurs Linky sur leur territoire. Toutes ces décisions ont été contestées et annulées par les tribunaux. De plus, par courrier du 11 mai 2018 adressé à tous les maires du département, le Préfet des Alpes-Maritimes a rappelé que les collectivités territoriales ne peuvent pas faire obstacle au déploiement des compteurs Linky et que tout acte pris y faisant obstacle est infondé en droit.

C’est pourquoi, l’équipe souhaite avoir une attitude responsable et adaptée au territoire Vençois. Cette approche se fonde sur 4 axes.

-sensibiliser les Vençois aux impacts sanitaires liés à la pollution électro-magnétique,

-donner des conseils pratiques pour diminuer l’exposition aux rayonnements dans l’environnement domestique,

-interdire l’implantation de concentrateurs dans les endroits où l’intensité du champ électrique ambiant dépasse les recommandations du Conseil de l’Europe (0.6 V / m),

-il s’agit que la règlementation française définisse un seuil d’exposition tenant compte de la position de la communauté scientifique internationale.

Pour ce faire, il est indispensable de connaitre précisément le bruit de fond électromagnétique de notre Commune et cibler les zones dans lesquelles le seuil de 0.6 V/m serait atteint ou dépassé. C’est le sens de la démarche municipale qui consiste d’une part à multiplier les études du fond électromagnétique sur le territoire de la Commune et d’autre part à les rassembler dans le cadre d’une cartographie pour déterminer les zones dans lesquelles une intervention s’avérerait nécessaire afin de mettre un frein à l’augmentation de ce fond.

La réalisation de cette cartographie impose de mailler le territoire communal par des mesures.

C’est pourquoi, nous vous incitons à demander à l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) (https://www.anfr.fr/) des mesures d’exposition aux champs électromagnétiques.

Cette démarche gratuite permettra de communiquer à la Commune les résultats obtenus. Ainsi, nous constituerons une cartographie de l’exposition aux champs électromagnétiques. Cette cartographie fera l’objet d’une information auprès des Vençois et sera mise à jour par la Commune. Elle servira de base pour refuser toute exposition supplémentaire à la pollution électromagnétique dans les points où la valeur de 0.6 V/ m serait dépassée.

Pour toute information : Service Développement Durable  04 93 58 43 32

À lire aussi :
  • « Ma Ville est un Grand-Jardin »

    INAUGURÉ CE SAMEDI 25 MAI à 11h avec un concert des jeunes du Conservatoire de Musique de Vence au cœur du Marché des potiers, Place du Grand-Jardin. Parallèlement les animations  et expositions des jeunes créateurs potiers se tiendront Place Clemenceau. Découvrir et arpenter le jardin éphémère En son centre, le jardin éphémère accueille des manifestations […]

  • Accord de codirection du musée Gombrowicz entre Vence & Varsovie

    Création de l’Institut Européen – Espace Muséal – Villa Alexandrine Discours du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Culture Piotr Glinski, du Maire Adjoint de Vence Evelyne Temmam et Tomasz Tyczyński, conservateur du musée Gombrowicz à Wsola (succursale du musée A. Mickiewicz de Varsovie) en présence du Vice-Ministre de la Culture et du Patrimoine national, Jarosław […]

  • Élections Européennes Dimanche 26 Mai

    Scrutin à un seul tour. Les élections européennes ont lieu dans les 27 États membres de l’Union européenne entre le 23 et le 26 mai 2019. En France, elles ont lieu le dimanche 26 mai et le 25 mai en outre-mer. La France est représentée par 79 représentants, soit 5 de plus que pour la […]

Start typing and press Enter to search