Rappel des règles pour une meilleure visibilité au bord des routes

Concernant les plantations

Il est interdit de planter des arbres ou haies en bordure des voies communales à moins de 2 mètres pour les plantations de plus de 2 mètres de hauteur à moins de 0,50 mètre pour les plantations inférieures à 2 mètres de hauteur.

Cette distance est calculée en limite de voie publique (toutes dépendances comprises).

Conformément à l’article 64 de l’arrêté du 30 mars 1967 et ainsi qu’aux articles 53 et suivants du décret du 14 mars 1964 – Article 671 du code civil.

Concernant l’élagage et l’abattage des arbres et haies

Les arbres, branches, racines qui débordent sur le sol des voies communales doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies, à la diligence des propriétaires ou fermiers.

Les haies doivent être taillées de manière que leur développement du côté de la voie communale ne fasse aucune saillie sur celle-ci.

Le domaine public routier communal (ou ses dépendances) ne doit pas être encombré et la circulation ne doit pas être entravée ou gênée lors des opérations d’abattage, d’ébranchage, de débitage… des arbres situés sur les propriétés riveraines.

En cas de danger grave ou imminent, le Maire peut prescrire toutes mesures de sûreté exigées par les circonstances, décider l’abattage des plantations privées présentant un danger pour la sécurité publique (en vertu de l’article L. 2212‑4 du code général des collectivités territoriales).

Lorsque les démarches amiables sont sans effet, le Maire adresse au propriétaire une lettre le mettant en demeure de faire cesser le danger.

Faute de résultat dans le délai demandé, le Maire peut, par arrêté, faire procéder d’office à l’abattage. Ce délit est passible d’une amende de 5ème classe (1 500 €) conformément à l’article R.116-2 du code de la voirie routière (« en l’absence d’autorisation, le fait d’avoir établi ou laisser croître des arbres ou haies à moins de 2 mètres de la limite du domaine public routie »).

De plus, les infractions à un arrêté de Police du Maire (article R 610-5 du code pénal) sont sanctionnées par une amende de 1ère classe (38€ selon l’article 131-13 du même code).

À lire aussi :
  • Déchetterie fermée mais Centres de dépôts ouverts

    En cette période de confinement indispensable à la prévention de la propagation du virus Covid-19, la déchetterie de Vence est fermée pour une durée indéterminée. Cependant certains dépôts de déchets : verts, gravats propres, feraille… sont ouverts. Pour tous renseignements : Métropole Nice Cote d’Azur 3906 https://www.nicecotedazur.org Liste des exutoires – Flux déchèteries Plateforme du Bâtiment – […]

  • Accompagnement des commerces et entreprises

    Depuis le 17 mars, un accompagnement individualisé pour les entreprises, commerçants, artisans… est déployé par la Mairie via le Service Développement Économique, en partenariat avec un correspondant de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur. La page Facebook spécifiquement dédiée à l’ensemble des mesures (BaousCamp Coworking Vence – https://www.facebook.com/Coworking.Vence/) développe des articles, informations […]

  • Information sur les Autorisations d’Urbanisme

    L’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme est réglementée dans des délais précis fixés par le Code de l’urbanisme. Si l’autorité saisie n’a pas apporté de réponse explicite dans le délai d’instruction qui lui est imparti, le pétitionnaire est réputé avoir obtenu une autorisation tacite de réaliser les travaux décrits dans sa demande sauf exceptions. L’ordonnance n° […]

Start typing and press Enter to search