VENCE VILLE ZÉRO PHYTO

Depuis des années, la Ville de Vence traite tous ses végétaux avec des produits ou des méthodes biocontrôle, c’est-à-dire sans utilisation de produits phytosanitaires chimiques de synthèse.

Depuis le 1er juillet 2022, la loi «LABBÉ», interdisant l’usage de produits phytosanitaires dans les espaces verts publics, évolue et s’applique dorénavant également aux propriétés privées.
Une évolution positive pour la préservation de la santé humaine et de l’environnement.

Information sur la Loi Labbé – service-public.fr

Une dérogation a toutefois été prévue dans le cas précis des palmiers, sous la condition que soit déposé par les Communes un dossier de demande de «lutte collective contre le charançon».  Dans ce cas, pourront continuer à être utilisés des produits phytosanitaires.

Compte tenu de l’alternative biologique existante, laquelle a fait ses preuves dans les espaces verts des collectivités qui utilisent cette méthode plus vertueuse, la Ville de Vence a décidé de ne pas solliciter cette dérogation. Peu de Communes en Provence-Alpes-Côte d’Azur ont d’ailleurs, souhaité permettre la poursuite des traitements phytosanitaires existants.

Cela ne signifie nullement que serait abandonnée une « lutte collective », terme parfois utilisé de manière impropre.

Pour traiter les palmiers contre le charançon rouge :
le choix d’une méthode biocontrôle

Réalisation : pendant la période de vol du charançon rouge, entre avril et novembre.

Végétaux traités : palmiers de type phoenix canariensis.

Méthodologie d’intervention : pulvérisation dans le cœur du palmier d’une solution à base de nématodes entomopathogènes (steinernema carpocapsae) ou traitement du palmier par poudrage avec un champignon entomopathogène (beauveria bassiana).

Utilité du traitement : traitement préventif et curatif contre le charançon rouge.

Les nématodes entrent en contact avec l’insecte ravageur et y pénètrent par les voies naturelles.
L’insecte infesté arrête de se nourrir et meurt dans les 48 à 72 heures.

Le beauveria bassiana, quant à lui, infecte les insectes selon le mode classique des champignons entomopathogènes et peut parasiter tous les stades de l’évolution de coléoptères de l’œuf à la taille adulte.

Les nématodes craignant les fortes chaleurs sont plutôt utilisées au printemps et à l’automne, tandis que le beauveria bassiana est utilisé en juillet et août.

Avec quelques nuances, le même traitement peut être utilisé contre le papillon paysandisia archon.

CE QUI CHANGE POUR LES PROPRIÉTAIRES PRIVÉS

A l’instar de la Ville, les propriétaires privés devront dorénavant utiliser les méthodes biocontrôle, disponibles auprès des professionnels.

Le coût est d’environ 54 € TTC par palmier et par pulvérisation qui doit être effectuée tous les mois pendant la période de vol des charançons d’avril à novembre, soit 7 à 8 fois par an selon les années.

Le coût total, dégressif selon le nombre d’arbres traités, peut s’élever, dès lors, à 432 € TTC par an pour un palmier.

La ville de Vence, pleinement consciente qu’il s’agit d’un surcoût par rapport à la solution d’injection de produits phytosanitaires, prévoit d’accompagner la démarche des particuliers en octroyant, sur présentation de factures acquittées, aux propriétaires non-imposables une aide financière dans la limite de 200 € par palmier et par an.

 

 

À lire aussi :
  • La ville réactive la Réserve communale de sécurité civile

    Le Conseil Municipal a voté le 4 avril 2024, le retour de la Réserve communale de sécurité civile créée en 2006* sous l’impulsion de l’État et de la loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile. Si la sécurité reste l’affaire de tous, l’État est le garant de la sécurité civile au […]

  • 79è ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE DU 8 MAI 1945

    MERCREDI 8 MAI 2024 Vence commémore le 79è ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE DU 8 MAI 1945, de l’appel du Général de Gaulle, du souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, des Morts pour la France en Indochine. 9h Messe en la Cathédrale de Vence 9h45 Rassemblement et défilé de la Place Clemenceau jusqu’au […]

  • Travaux Eau d’Azur : Réparation fuite rue Isnard

    Dans le cadre de la réparation d’une fuite d’eau, Eau d’Azur interviendra au niveau du n°30 avenue Isnard, lundi 22 avril 2024. Le chantier imposera la fermeture de la voie de 9h à 16h, entre la rue Elise et la rue du 8 mai 1945.

Start typing and press Enter to search