Toute l’année, la Ville prend soin de ses arbres et réalise des traitements naturels pour veiller à leur bonne santé.

Rappelons que depuis 2010, la Ville a stoppé l’emploi des pesticides, fongicides et tout intrant chimique sur son territoire. Tous les traitements réalisés sur la Commune sont réalisés avec des produits ou des méthodes bio-contrôlé, c’est-à-dire sans utilisation de produits phytosanitaires chimique de synthèse.

Précisons que ces programmes annuels sont réalisés par le Service Espaces Verts de la Ville.

Traitement à l’huile blanche

Réalisation en période hivernale (entre janvier et février).

Végétaux traités : tilleuls et arbres d’ornement.

Méthodologie d’intervention : pulvérisation à la lance sur troncs et charpentières

Utilité du traitement : en période hivernale, les oeufs et larves d’insectes ravageurs se trouvent sous l’écorce des arbres ou les anfractuosités des troncs et branches.

Le traitement à l’huile blanche agit par asphyxie sur oeufs et larves des insectes ravageurs (pucerons, cochenilles, acariens), tout en respectant les insectes auxiliaires

Traitement des palmiers contre le charançon rouge

Réalisation pendant la période de vol du charançon rouge (entre avril et novembre).

Végétaux traités : palmiers de type phoenix canariensis.

Méthodologie d’intervention : pulvérisation dans le coeur du palmier d’une solution à base de nématodes entomopathogènes (steinernema carpocapsae) ou traitement du palmier par poudrage avec un champignon entomopathogène (beauveria bassiana).

Utilité du traitement : traitement préventif et curatif contre le charançon rouge, insecte ravageur des palmiers.

Les nématodes entrent en contact avec le ravageur et y pénètrent par les voies naturelles.

L’insecte infesté arrête de se nourrir et meure dans les 48 à 72 heures.

Beauveria bassiana infecte les insectes selon le mode classique des champignons

entomopathogènes et peut parasiter tous les stades de coléoptères de l’oeuf à l’adulte.

Les nématodes craignant les fortes chaleurs sont plutôt utilisées au printemps et à

l’automne, tandis que le beauveria bassiana est utilisé en juillet/août

Traitement des palmiers contre le paysandisia archon

Réalisation pendant la période de vol du lépidoptère (entre juin et octobre)

Végétaux traités : tous type de palmiers hors phoenix canariensis (déjà traités contre le charançon rouge et bénéficiant de fait d’une protection contre le papillon

Méthodologie d’intervention : pulvérisation dans le coeur du palmier d’une solution à base de nématodes entomopathogènes (steinernema carpocapsae) ou traitement du palmier par poudrage avec un champignon entomopathogène (beauveria bassiana)

Utilité du traitement : traitement préventif et curatif contre le paysandisia archon, insecte ravageur des palmiers.

Les nématodes entrent en contact avec le ravageur et y pénètrent par les voies naturelles.

L’insecte infesté arrête de se nourrir et meure dans les 48 à 72 heures.

Beauveria bassiana infecte les insectes selon le mode classique des champignons

entomopathogènes et peut parasiter tous les stades de coléoptères de l’oeuf à l’adulte.

Les nématodes craignant les fortes chaleurs sont plutôt utilisées au printemps et à

l’automne, tandis que le beauveria bassiana est utilisé en juillet/août

Nb : la souche de beauveria bassina utilisée contre le papillon est un peu différente de la souche utilisée contre le charançon rouge

Traitement des platanes contre le tigre du platane

Réalisation : 4 interventions en mars, mai, juin et juillet, pendant la période d’activité du ravageur.

Méthodologie d’intervention : la première campagne a lieu en début de printemps, aux alentours de la première quinzaine d’avril. Elle consiste dans l’application à la lance à basse pression d’une solution de nématodes entomopathogènes sur les troncs et charpentières, avant débourrement des feuilles, soit avant la migration des tigres adultes se trouvant sous l’écorce.

Une deuxième campagne a lieu pendant le courant du mois de mai, directement en pulvérisation à la turbine, sur le houppier des platanes, afin de contrôler les populations de tigres adultes et les larves des pontes de printemps.

Un lâcher de chrysopes (insecte auxiliaire se nourrissant des tigres) est réalisé première quinzaine de juin à raison de quatre tubes de 150 oeufs. Les tubes sont installés directement sur le bas du houppier à l’aide d’une canne télescopique spécifique dédiée.

Un troisième traitement avec utilisation de nématodes est effectué entre juin et juillet, voire à l’automne, directement en pulvérisation à la turbine, sur le houppier des platanes, afin de contrôler les éventuelles populations de tigres restantes.

Utilité du traitement : le tigre du platane est un insecte qui se nourrit en piquant la face inférieure des feuilles qui se décolorent et finissent par tomber.

Il pose également un certain nombre de désagréments en été lors de son vol en pénétrant dans les habitations et en tombant dans les assiettes ou les verres lorsque des établissements de restauration se trouvent sous les platanes.

Il peut également transporter des spores du champignon chancre coloré qui est mortel pour le platane

Lâcher d’auxiliaires contre le puceron du tilleul

Réalisation : en juin lors de l’apparition des pucerons.

Méthodologie d’intervention : un lâcher de chrysopes (insecte auxiliaire se nourrissant des pucerons) est réalisé première quinzaine de juin à raison de quatre tubes de 150 oeufs.
Les tubes sont installés directement sur le bas du houppier à l’aide d’une canne télescopique spécifique dédiée.

Utilité du traitement : en plus d’affaiblir les arbres, les pucerons causent des désagréments aux passants et commerces par la production de miellat.

Lâcher d’auxiliaires contre l’acarien du tilleul

Réalisation : en juillet lors de l’apparition des acariens.

Méthodologie d’intervention : un lâcher d’acariens prédateurs (amblyseius andersonii) est réalisé première quinzaine de juillet à raison de 2 sachets par arbre de 250 adultes. Les sachets sont installés directement sur le bas du houppier à l’aide d’une canne télescopique spécifique dédiée.

Utilité du traitement : les acariens du tilleul provoquent une décoloration très rapide des feuilles des arbres ainsi qu’une chute des feuilles extrêmement précoce, ce qui contribue à affaiblir durablement l’arbre, tout en provoquant un désagrément esthétique (absence de feuillage l’été) et des interventions précoces de ramassage des feuilles

Traitement des pins contre la chenille processionnaire

Réalisation : en automne, entre octobre et novembre.

Méthodologie d’intervention : pulvérisation à la turbine, sur le houppier des pins, quand les chenilles sont à un stade larvaire précoce, d’un insecticide à base de bacillus thuringiensis (bactérie), agissant exclusivement après ingestion du végétal traité. Les chenilles arrêtent de s’alimenter quelques heures après l’ingestion et ne font plus de dégâts sur la végétation des arbres. Elles meurent ensuite dans les jours qui suivent.

Utilité du traitement : outre le fait que ces chenilles défoliatrices affaiblissent durablement les arbres, elles sont aussi extrêmement urticantes et sont dangereuses pour les personnes et les animaux domestiques. Il est donc indispensable d’ne contrôler les populations, en particulier dans les lieux accueillant des personnes vulnérables : écoles, jardins d’enfants etc…

À lire aussi :
  • En direct du CONSEIL MUNICIPAL

    Conseil Municipal, séance publique Mardi 25 Juin 2024 à 17H. En cas de problème pensez à rafraichir votre page (touche F5 de votre navigateur), sinon un lien est également disponible en dessous de la vidéo. Retrouvez la vidéo du Conseil Municipal sur Youtube   Prochain Conseil Municipal : Mardi 25 juin 2024 à 17h  

  • Découvrez les prochaines expositions de Vence Cultures

    Consultez la brochure de Vence Cultures pour découvrir le programme des expositions de juillet à septembre 2024 à la Galerie Bleue et la Chapelle des Pénitents Blancs. Téléchargez la brochure 2024 en cliquant ici

  • Le service attractivité économique vous informe des « offres d’emplois »

    Face aux difficultés de recrutement auxquelles sont confrontées un grand nombre d’entreprises, la Ville  souhaite apporter un soutien complémentaire visant à diffuser le plus largement possible leurs offres d’emploi. Cette page en ligne apporte ainsi un service supplémentaire de publication des offres d’emplois aux acteurs économiques locaux et une meilleure visibilité des propositions d’emplois sur […]

Start typing and press Enter to search