C’est en musique* que les Vençois ont fêté l’an nouveau lors de la cérémonie des vœux aux habitants, le 11 janvier dernier. Une cérémonie différente en cette période pré-électorale interdisant à 2 mois des prochaines élections municipales de dresser, comme le veut la tradition, un bilan des actions de l’année comme des projets engagés.

Seule une information des prochains rendez-vous municipaux a été donnée :
-Ouverture de la nouvelle maison des séniors et 4 logements sociaux au 24 rue Isnard, le 30 janvier à 10h30.
-Ouverture d’une nouvelle exposition sur le dessin, Sol Lewitt et le wall drawing au Musée/Fondation Emile Hugues, le 25 janvier à 11h.
-Fin des travaux du Grand Jardin en Février.

En ce début d’année, des Vençois exemplaires ont été mis à l’honneur

Françoise COCÀTRE

L’esprit et l’âme de l’école de karaté Raymond Cocàtre sont perpétués par Françoise. A ses débuts en 1957 au ‘’Judo Club de Vence’’, elle est l’une des 5 filles à pratiquer le judo à Vence ! 1ère Ceinture noire féminine, Françoise ouvre, sous la direction de son époux, Maître Raymond Cocàtre, la 1ère école d’arts martiaux alors peu connus du public. Très rapidement, les Vençois s’y distinguent, remportent les premiers titres départementaux et les podiums des Championnats de France. Pour l’école Cocàtre, fière de ses nombreuses ceintures noires, l’évolution personnelle des enfants reste plus importante que les médailles.
A travers l’art du combat, l’école développe des valeurs de maitrise de soi et de respect des autres. Sous l’impulsion de Françoise COCÀTRE et du regretté Norbert ARMANDO, l’Ecole est devenue une grande famille. L’école de l’autonomie, du courage et de la concentration, l’école de la persévérance et de l’honnêteté, de la vie heureuse et épanouie.

Martine NABOT

Elle a longtemps exercé un métier qui requiert dévouement, douceur, patience, tendresse, attention et bienveillance. Assistante maternelle agréée depuis près de 35 ans, Martine a présidé le Regroupement Intercommunal des assistantes maternelles professionnelles du 06. Une experte de la petite enfance impliquée dans la formation des assistants maternels et dans les plus importants réseaux professionnels du territoire national. A Vence, les assistantes maternelles constituent le deuxième mode de garde des enfants de moins de six ans. Sa mise à l’honneur marque une forme de reconnaissance de toutes ces nounous pour toujours, si essentielles à nos enfants et qui méritent toute notre considération.
Si les enfants ont nourri sa vie, l’un d’eux a été immortalisé par la publicité : son père, Bernard Nabot alias bébé Cadum illustre toujours les célèbres savonnettes. Un bébé Cadum devenu un modèle et un chemin de vie.

Henri DESCHAUX-BEAUME

Henri Deschaux-Beaume s’installe définitivement à Vence en 1994 pour y mèner d’importants projets médico-sociaux, professionnels et associatifs.Responsable Mutualiste depuis 30 ans, il développe, pour la Mutualité Française, des programmes de prévention et de promotion de la santé avec toutes les collectivités territoriales, des Mairies aux Conseils départementaux, de l’agence Régionale de santé à l’Education Nationale… Il travaille en collèges, lycées, universités, EHPAD, CCAS, Centres sociaux, Hôpitaux, SAMU SOCIAL… sur les problématiques de santé publique et d’accès aux soins et sur la prévention de la dépendance chez les seniors. Il initie des ateliers sur la mémoire, l’équilibre, la nutrition, l’activité physique adaptée notamment pour les bénéficiaires du CCAS de Vence dont il est l’un des administrateurs. Il anime plus de 200 ateliers de prévention aux addictions dans plus de 60 établissements scolaires du 06 et bien sûr au collège de la Sine, au lycée Matisse ou encore lors des Nuits du Sud.
Sa vie associative est bien remplie, engagée contre les discriminations et pour la promotion de la santé. Il est Administrateur de l’association MONTJOYE et Président de l’association ISI qui gère le Centre d’animation de la vie sociale et associative à la villa BERTHE. C’est justement de ce projet dont il est le plus fier et pour lequel il estime avoir accompli ici à Vence, l’une de ses plus belles réalisations avec l’aide de ses amis administrateurs bénévoles et salariés.
Henri Deschaux-Beaume est un bienfaiteur actif au service de tous les Vençois.

Jacques CHAVE

Défenseur du Patrimoine religieux Vençois, Jacques Chave s’active à préserver l’âme historique et cultuelle de Vence et de ses édifices. Héritier d’une famille et d’un père collectionneur passionné, Jacques suit les traces d’Alphonse qui marqua fortement l’histoire culturelle de Vence. Un militant assidu qui obtint des Monuments historiques le classement des chapelles du Calvaire, et qui, dans la foulée, récupéra chez des particuliers des statues polychromes dérobées puis empêcha la destruction d’un vieux lavoir. Incarnant «L’Esprit Chave», Jacques suit les traces d’un père dont la galerie lui fait côtoyer les plus grands de l’art moderne, de DUBUFFET à CHAGALL. Il assure les œuvres de nombreux artistes et galeries et crée le «dialogue artistique » où une même personne est agréée en sécurité, expertise et assurance. Expert en objets d’art près les tribunaux en France et à Monaco, membre de la Commission départementale des objets mobiliers, vous intervenez pour le classement de la Statuaire du Calvaire. A la demande du Père Costa, il fonde l’Association du Patrimoine Religieux Vençois, pour conduire la restauration et la valorisation du Calvaire. Après la réhabilitation de la grande chapelle en lien étroit avec la Ville, il poursuit avec l’aide des adhérents, souscripteurs publics, privés ou associatifs, la mise en valeur de la Cathédrale. Grâce à la famille Chave et à vous en particulier, Vence poursuit sa route de l’art sacré et la valorisation de ses trésors.

Mélodie SEGUIN

cette jeune prodige porte un prénom prédestiné. Mélodie, 11 ans, élève du Conservatoire de Vence s’est distinguée avec sa flûte traversière jusqu’en finale de l’émission de musique classique « Prodiges’’ suivie par des millions de téléspectateurs sur France 2. Une flutiste prometteuse aux petits doigts de fée qui débute le conservatoire à 6 ans, soit une heure et demie de solfège et une heure de flûte chaque semaine ! Mélodie a déjà participé à plusieurs concours et remporté le premier prix du conservatoire du département. Cette jeune soliste à l’Orchestre symphonique des arts s’est produite en concert à la Cathédrale.
Élève de 6ème au collège de La Colle-sur-Loup, elle a aménagé ses horaires pour s’entraîner davantage, de 40 minutes à 1h30 chaque jour pour réaliser son rêve : devenir flûtiste professionnelle ou cheffe d’orchestre. Une grande fierté pour Vence et une très belle reconnaissance pour son Conservatoire, son directeur, pour les 23 professeurs et en particulier Carole REUGE qui récolte le beau fruit d’un travail assidu et rigoureux. Toute une équipe pédagogique impliquée à transmettre à ses 430 élèves, une langue universelle…. la musique.
Pour encourager ses débuts performants, elle a reçu un recueil d’études pour flûte et la « Fantaisie » de Gabriel Fauré, pour flûte et piano. Retrouvez la talentueuse musicienne sur sa chaîne YouTube «La flûte de Mélodie»…

2020 a débuté en musique avec La Brissaudo et Lo Cepon puis avec le Conservatoire de Vence qui a interprété sous la baguette de Mauricio Lozano :

 

 

 

L’Ouverture de « La chauve souris » de Johan Strauss,
Danse Norvégienne n°2 de Edward Grieg,
Symphonie « Inachevée » de Franz Schubert (1er mouvement),
Bacchanale de Camille Saint-Saëns (extrait de « Samson et Dalila »),
La Marseillaise de Rouget de Lisle.

À lire aussi :
  • Mémoire des combats transmise aux Collégiens

    Le 1er Escadron du 1er RCA et le Comité de Vence du Souvenir Français ont rencontré les élèves de 3ème du Collège de la Sine (classe de Madame Ciais, professeur d’histoire) pour leur exposer les missions des militaires français en Opérations Extérieures. Le Sergent/chef Bruno Michel et le Caporal Mathieu Cadet ont raconté leurs expériences […]

  • Vence édite son Atlas de la Biodiversité

    Alors que les études alertent sur la disparition des espèces avec des conséquences désastreuses pour les milieux naturels, pour la planète…. et pour l’homme. Vence et la LPO éditent un atlas communal de la biodiversité. Mieux faire connaitre la biodiversité pour mieux la protéger Ces effondrements aboutissent à la disparition des insectes partout sur la […]

  • 13ème Concours TALENTS NUITS DU SUD  

    Dans le cadre du 23ème Festival Nuits du Sud VENCE L’Appel à candidature est ouvert ! Jusqu’au 30 JANVIER 2020 Solidement implanté dans le paysage musical de la Région Sud, ce Concours né en 2008 est l’expression de l’attention et du soutien du Festival aux artistes en devenir. Un jury composé d’acteurs culturels sélectionnera les groupes […]

Start typing and press Enter to search